Culture
14:12 19 octobre 2020 | mise à jour le: 19 octobre 2020 à 14:13 temps de lecture: 2 minutes

Maripier Morin sort de son silence sur Instagram

Maripier Morin sort de son silence sur Instagram
Photo: Pablo Ortiz/MétroMaripier Morin

Plus de trois mois après s’être retirée de toutes ses activités professionnelles et avoir perdu de nombreux contrats, l’animatrice Maripier Morin est sortie de son silence lundi en d’adressant à son public sur la plateforme Instagram.

Elle y fait le point sur son cheminement personnel depuis le scandale qui l’a visée cet été, alors que la chanteuse Safia Nolin avait formulé des allégations d’agression à son endroit.

Rappelons que Safia Nolin avait déclaré avoir été harcelée sexuellement par l’animatrice dans un bar en 2018. Maripier Morin lui aurait fait des avances allant jusqu’à la mordre à la cuisse, en plus de tenir des propos racistes.

Peu après, Maripier Morin s’était excusée publiquement pour son comportement et avait annoncé qu’elle irait chercher de l’aide, sans toutefois reconnaître la nature raciste de ses propos.

«Prise de conscience»

Lundi, elle s’est exprimée sur son cheminement depuis la controverse. «Les derniers mois se sont déroulés sous le signe de la prise de conscience», écrit-elle.

Maripier Morin a profité de son retrait de la vie publique pour travailler à son «rétablissement», le tout «entourée de professionnels».

«Depuis quelques années j’avais des habitudes de vie qui de reflètent pas la personne que je veux être et malgré moi j’ai déçu des gens, ce que je regrette profondément.»

L’animatrice dit avoir besoin d’adopter «un mode de vie plus sain». «Pour y arriver, j’apprends à mieux gérer ma personnalité excessive qui s’exprime dans toutes les sphères de ma vie», dit-elle.

Ver un retour professionnel?

Maripier Morin évoque également la poursuite de sa carrière dans sa publication. «Je chemine tranquillement, en continuant les prises de conscience nécessaires à mon évolution et à la reprise graduelle de mes activités professionnelles», écrit-elle.

En entrevue avec Métro en juillet dernier au sujet des excuses des artistes visés par des allégations, le président d’Infopresse Arnaud Granata soulignait que ce genre de prise de parole relève de l’opération de relation publique. «La raison de ces excuses est la même pour tous: prendre le contrôle de la communication, ne pas laisser parler les autres à leur place», avait-il déclaré.

Articles similaires