Culture

Oscar Peterson aura sa place publique au centre-ville de Montréal

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, pointe la future place Oscar Peterson à Oliver Jones et la famille de M. Peterson. Photo: Josie Desmarais/Métro

La ville de Montréal a annoncé qu’une partie de l’avenue McGill College, actuellement en chantier, portera le nom du célèbre pianiste de jazz Oscar Peterson. La place qui portera le nom du légendaire pianiste montréalais s’étendra entre la rue Sainte-Catherine et le boulevard De Maisonneuve.

La Ville de Montréal a donc choisi la nouvelle place publique qui verra le jour sur l’avenue McGill College pour honorer le pianiste montréalais légendaire né à Montréal en 1925. Avec une place à la «hauteur de son talent, dans un lieu central» a expliqué la mairesse de Montréal.

Et l’endroit sera on ne peut plus central. Lors de l’annonce du réaménagement de la rue Sainte-Catherine, Mme Plante avait décrit l’avenue McGill College comme «l’hypercentre» de Montréal.

«Ce que ça veut dire, c’est que les gens pourront déambuler en été et en hiver et être imprégnés par la mémoire et l’œuvre d’Oscar Peterson.»

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Kelly Peterson, épouse d’Oscar Peterson qui était présente pour l’occasion, s’est dite très touchée. Elle a salué la décision de la Ville et «spécifiquement le fait que le lieu choisi n’ait pas eu à être renommé».

Afin de mettre en valeur la musique sur la nouvelle place publique, la Ville installera des œuvres interactives et une œuvre contemplative. André Ménard, président du Festival de jazz de Montréal, espère y voir en son foyer un piano public pour que «la présence de la musique soit assurée». Quoi de mieux pour honorer la mémoire du «maharadja du piano», comme certains l’appelaient.

M. Ménard souligne que pour lui, la nouvelle place publique fera passer Oscar Peterson «de la sphère culturelle à la sphère civique».

Mais pour cela, le public devra s’armer d’un peu de patience, car les travaux de la place publique devront débuter d’ici 2023 et s’achever en 2025. La mairesse de Montréal a précisé que «le calendrier devra suivre l’aménagement du REM au centre-ville».

Plusieurs propositions

En 2020, une pétition rassemblant près de 28 000 signatures proposait de renommer la station de métro Lionel-Groulx d’après Oscar Peterson, natif de la Petite-Bourgogne. Fin 2020, l’idée de renommer la Place des Festivals au nom du pianiste a aussi fait surface. L’opposition officielle à la Ville de Montréal avait déposé une motion à cet effet.

À ce sujet, André Ménard a expliqué que la place «accueille des festivals diversifiés et pas seulement du jazz».

La mairesse de Montréal dit avoir travaillé en collaboration avec la famille «pour trouver le lieu idéal». Elle salue les propositions précédentes qui démontrent à quel point les Montréalais sont attachés à honorer «un membre de la grande famille culturelle montréalaise».

«Un jour que l’on attendait depuis longtemps»

Lionel Perez, leader de l’Opposition officielle et initiateur de la motion concernant la Place des Festivals, a salué la décision de la Ville de reconnaitre «l’immense talent de ce virtuose du jazz». Une reconnaissance que son parti, Ensemble Montréal, demandait depuis plusieurs années.

«De son enfance dans le quartier de la Petite-Bourgogne jusqu’à devenir une légende parmi les plus grands, Oscar Peterson mérite d’être reconnu à sa juste valeur. Nous sommes heureux qu’enfin, la vie de cet homme plus grand que nature soit célébrée […] C’est un jour qu’on attendait depuis longtemps et nous sommes fiers que sa famille reçoive finalement cette reconnaissance.»

Lionel Perez, chef de l’Opposition officielle, Ensemble Montréal

Dans un communiqué reçu par Métro, Max Stanley Bazin, président de la Coalition noire du Québec, affirmait que «cela fait maintenant 18 mois que les premières demandes ont été faites par les membres de la communauté pour un honneur important pour Oscar Peterson».

Interrogée sur le caractère tardif d’une telle annonce, Valérie Plante a fait valoir que ce qui était essentiel pour honorer M. Peterson, ce n’était «pas tant le quand, mais le où».

Et si l’horizon 2025 paraît lointain, pour André Ménard, l’important est que «la mémoire de Peterson soit honorée éternellement dans la métropole».

Oscar Peterson est célèbre pour son doigté et sa dextérité de virtuose. Il a contribué à placer Montréal sur la carte musicale internationale. Il a réalisé plus de 200 enregistrements, remporté sept prix aux Grammy Awards et de nombreux autres prix et distinctions. Il est considéré comme l’un des grands pianistes de jazz de l’histoire et a donné des milliers de concerts dans le monde entier. Il s’est éteint en 2009.

Articles récents du même sujet