Culture

Joséphine Bacon et Terry Randy Awashish, de l’arbre au livre d’art

Joséphine Bacon et Terry Randy Awashish Photo: Gracieuseté/Benois Rochon (photo de gauche) - Métro Média/Lila Maitre (photo de droite)

La première est une poétesse innue et le second, un artiste multidisciplinaire atikamekw. Joséphine Bacon et Terry Randy Awashish ont fusionné leur art le temps de produire un livre d’artiste, Mishtiku – L’arbre – The Tree. Cette œuvre combine poésie en langues innue, française et anglaise avec des estampes, et met en lumière les thèmes de l’arbre, de la nature et de la culture autochtone. Le livre est exposé jusqu’au 23 octobre à l’atelier-galerie A. Piroir.

La rencontre entre les deux artistes commence avec un coup de téléphone. L’atelier-galerie dédié à l’art imprimé A. Piroir contacte Joséphine Bacon afin de lui proposer un projet de livre dans lequel ses poèmes s’associeront à l’art visuel. «Quand on lui a demandé avec qui elle souhaitait collaborer, Joséphine a proposé le nom de Terry Randy Awashish», raconte Agathe Piroir, qui travaille à la galerie en compagnie de son père, Alain Piroir.

Terry Randy Awashish est originaire de la communauté atikamekw d’Opitciwan. Son travail mélange plusieurs domaines de l’art visuel et du design, de la peinture à la photographie, en passant par le dessin graphique.

«J’aime beaucoup son travail, et je me suis dit qu’écrire sur un arbre, ça pourrait l’inspirer», précise Joséphine Bacon.

Arbre, nature, culture

Les arbres sont les personnages principaux de ce livre d’art. Ceux qui, comme l’indique la poétesse, parlaient à l’Homme et avant l’Homme, et ont pu être écoutés et compris par lui. L’une de ses inspirations est l’arbre situé dans sa cour, auquel elle va parler tous les matins.

«Je lui offrirai le tabac,
À son tour il l’offrira au vent
Et l’espoir suivra le sentier», écrit-elle.

Le livre est exposé à la galerie A.Piroir jusqu’au 23 octobre

Sur le plan visuel, l’arbre est, dans le livre, fait de filaments rouges qui prennent racine dans le sol pour s’élever vers le ciel. Pour créer ses œuvres, Terry Randy Awashish a utilisé plusieurs techniques picturales, notamment des lignes de peintures tracées par des ficelles, qui évoquent la broderie. «Ça rappelle le lien et les racines. Il y a cet attachement à la culture; la broderie est une pratique traditionnelle très présente chez les Premières Nations et les Inuits». Pour lui, les motifs aléatoires que peuvent prendre les traces laissées par les ficelles ajoutent une touche de spiritualité dans certaines œuvres.

Dans les aquarelles et dessins de Terry Randy Awashish, on retrouve plusieurs figures représentant la culture et la tradition autochtone, toutes inspirées de la poésie de Joséphine Bacon. Cela peut passer par un bout de mocassin avec sa fleur brodée, le portrait d’une femme autochtone ou une rivière qui se mêle au territoire. Le livre se conclut avec le dessin de pas dans la neige qui suivent une ligne rouge, comme une histoire qui continue.

Des œuvres au livre

«Tous les livres pour moi sont des forêts, c’est la forêt qui nous les donne. C’est embellir la nature que d’en faire des beaux livres», soutient Joséphine Bacon.

Pour que le livre d’artiste prenne forme, il faut passer par plusieurs étapes. Une fois les illustrations finalisées, Agathe et Alain Piroir ont travaillé sur le processus d’édition et d’impression de ce livre, qui fait partie d’une collection intitulée Faiseurs d’images. La technique  utilisée est celle de la gravure sur bois, qui utilise le relief. Une fois les plaques prêtes, les feuilles de papier sont passées sous presse afin d’en reproduire le motif.  

«[Terry] m’a envoyé la version numérique par ordinateur, et j’ai gravé les plaques et les ai imprimées», explique Agathe Piroir, qui ajoute que ce processus d’impression prend beaucoup de temps. Le livre a été tiré à 40 exemplaires destinés à la vente. La galerie, qui n’en est pas à son premier projet de livre d’art où se rencontrent poète et artiste, souhaite continuer dans l’avenir cette collection avec d’autres créateurs.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet