Soutenez

Musique: les 10 meilleurs albums québécois de 2021

Laura Niquay Photo: Collaboration spéciale

La cuvée 2021 de musique locale est particulièrement riche. Nous avons fait des choix déchirants pour sélectionner les 10 meilleurs albums de l’année.

Waska Matisiwin de Laura Niquay

Cet album a tout pour nous enchanter: des refrains rassembleurs, des harmonies vocales lumineuses, des mélodies accrocheuses et des rythmes enlevants. Le tout est porté par la voix unique au grain sablé de Laura Niquay. Pas besoin de comprendre la langue atikamekw pour ressentir la fougue de l’artiste, qui se démarque merveilleusement dans l’univers du folk rock.
Marie-Lise Rousseau

Phoenix de Charlotte Cardin

Cet album s’impose déjà comme une pièce d’anthologie dans le paysage de la pop québécoise. Naviguant habilement entre la force et la fragilité, Charlotte Cardin propose un premier album complexe et puissamment libre. La chanson XOXO offre d’ailleurs un moment de pure ingéniosité, alors que l’artiste a modifié une des pistes de sa voix, réalisant ainsi un duo avec elle-même.
Fanny Forest

The Witness de SUUNS

L’année musicale aura assurément été marquée par la sortie du grandiose quatrième album studio du groupe montréalais de renommée internationale. The Witness marque un tournant plus intime, plus brut, pour SUUNS qui continue – pour le meilleur – de nous saturer de son électro-rock expérimental teinté de jazz noir.
Amélie Revert

Normal de l’Est de Connaisseur Ticaso

Tous les amateurs de hip-hop de la province le reconnaissent, Normal de l’Est est l’un des meilleurs albums de rap québécois des dernières années. Avec sa plume redoutablement maîtrisée, Connaisseur Ticaso peint un puissant portrait de la vie de la rue. Cette reconnaissance sans équivoque s’est même étendue jusqu’au Gala de l’ADISQ, où l’artiste a remporté le Félix de l’album rap de l’année, une victoire historique.
Jules Couturier

Incarnat d’Ariane Moffatt

Au sommet de son art, la célèbre autrice-compositrice-interprète a créé ce qui est devenu notre trame sonore douceur de 2021. Dans une année plus que mouvementée, ce retour au son intime et dépouillé qui l’a fait connaître est plus qu’apaisant. On avait grandement besoin de cet album d’une grande beauté, remède à la déprime plus que saisonnière.
Marie-Lise Rousseau

Exordium to Extasy de Barry Paquin Roberge

Si Ariane Moffatt a comblé notre besoin de douceur en 2021, ce collectif glam à souhait a rassasié la soif qu’on avait de lâcher notre fou malgré tout. Que demander de mieux que du disco-funk-psych aux grooves irrésistibles agrémenté de l’ensorcelante flûte traversière d’Anna Frances Meyer? L’album tout indiqué pour se remettre sur le piton!
Marie-Lise Rousseau

Frame of a Fauna d’Ouri

Le premier album solo d’Ouri est une exploration des contrastes de l’époque, de la musique. L’artiste fusionne en effet dans le magnétique Frame of a Fauna les sonorités acoustiques et électroniques, mais aussi son corps et son âme. Sa voix, presque sous-marine, se répand quant à elle dans une déferlante de 14 remarquables chansons. 
Amélie Revert

Cantalou de Thierry Larose

Thierry Larose allie poésie et rock dans son tout premier album. Même à son jeune âge, l’auteur-compositeur-interprète écrit d’excellents textes, toujours truffés de références littéraires, qu’il accompagne d’arrangements instrumentaux enivrants. Si vous êtes des adeptes du groupe de rock québécois Malajube, vous serez sous le charme de cet artiste de la relève très prometteur.
Naomie Gelper

Three Little Words de Dominique Fils-Aimé

Avec ce dernier album d’une trilogie acclamée par la critique, la brillante musicienne nous déclare son amour et nous envoie un chaleureux message d’espoir plus que nécessaire dans le contexte actuel. Ses 14 titres (de trois petits mots) en anglais aux influences afro-américaines font l’effet d’un réconfortant «Je t’aime».
Philippe Lépine

one hand on the steering wheel the other sewing a garden d’Ada Lea

Ada Lea était de retour cette année avec son magnifique folk bercé à la lueur des chandelles. L’autrice-compositrice-interprète semble nous murmurer ses chansons au creux de l’oreille et nous entraîne avec elle pour une balade ponctuée de confidences. Son album s’écoute à l’infini, et le réconfort est absolu!
Amélie Revert


Mentions honorables à…

  • Le ciel est au plancher de Louis-Jean Cormier
  • PICTURA DE IPSE: Musique directe de Hubert Lenoir
  • Home Run de 20Some
  • Poupée russe de Sarahmée
  • Silicone Villeray de Robert Robert
  • I Lie Here Buried With My Rings and My Dresses de Backxwash
  • Leftovers de Le Ren
  • Un singe sur l’épaule de Julia Daigle
  • Mille ouvrages de mon coeur de Salomé Leclerc
  • Musivision de Laurence-Anne

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.