Culture

9 excellents livres québécois pour Noël

Livres
Des lectures enlevantes pour tous les goûts. Photo: Unsplash

Il vous reste quelques cadeaux à acheter et vous êtes en panne d’inspiration? Offrir un bouquin est toujours une valeur sûre… si on le choisit bien! Pour vous aider, Métro a fait appel à Mélanie Guillemette propriétaire de la librairie montréalaise «N’était-ce pas l’été». Voici ses suggestions. 

Pour les lecteur.trice.s du dimanche  

- Bagels  de Fanie Demeule et Amélie Dubois 
«C’est un petit format de lecture, illustré en plus! L’histoire est un peu triste mais lumineuse puisque l’on suit le combat d’une jeune femme contre ses troubles alimentaires. Très beau.» 

- C’est comme ça que je disparais de Mirion Malle 
«Je trouve que la bande dessinée et le roman graphique sont de très belles options pour ceux et celles qui lisent à petite dose. Ce livre nous plonge dans le quotidien de quelqu’un qui vit une dépression, ça nous arrache quelques moments d’émotion, mais ça reste en somme très positif et je dirais même inspirant!» 

Pour les mordu.e.s de gros bouquins 

- La trajectoire des confettis de Marie-Ève Thuot 
«Un bon nombre de pages, des histoires d’amour pas comme les autres, des frères qui se racontent tout – à lire bien emmitouflé!» 

- Mille secrets mille dangers d’Alain Farah 
«Un de mes derniers coups de cœur! L’action principale se déroule le temps d’une journée, le temps d’un mariage. J’ai ri et pleuré, et je n’avais pas hâte de le terminer. Un gros plus, on peut entendre Alger de Jean Leloup au mariage!» 

Mélanie Guillemette N'était-ce pas l'été
Mélanie Guillemette, propriétaire de la librairie N’était-ce pas l’été

Pour les âmes de poètes 

- Anthologie de la poésie actuelle des femmes au Québec de Vanessa Bell et Catherine Cormier-Larose 
«Une anthologie qui regroupe 55 poètes québécoises, ce qui assure un bon survol de ce qui se fait en ce moment, pour ensuite mieux aller chercher des autrices qui nous touchent. Le livre est super simple et beau (noir et doré). J’adore!» 

- Quand je ne dis rien je pense encore de Camille Readman Prud’homme 
«C’est un gros coup de cœur à la librairie – et dans les librairies en général, je crois! Souvent des poèmes en prose, une écriture intime qui nous rejoint dès les premières lignes. Aussi, la maison d’édition L’Oie de Cravan fait tout simplement de magnifiques livres, avec du beau papier, de belles couleurs, c’est doux.» 

- Bâtons à message / Tshissinuatshitakana de Joséphine Bacon 
«C’est le premier recueil de Joséphine Bacon, et une belle entrée en matière pour s’ouvrir à la poésie, et à la poésie des Premiers Peuples plus spécifiquement. Je trouve le format super, et j’adore l’alternance entre le français et l’innu à chaque page.» 

- Prendre fin  de Sarah Boutin 
«Publié par une toute nouvelle maison d’édition [Pièce jointe], le livre est magnifique, avec de belles impressions couleurs, des thématiques douces et chaleureuses. Il donne l’impression d’un éternel été.» 

Pour de belles lectures en famille  

- Chez toi chez moi de Marianne Dubuc 
«Marianne Dubuc plaît toujours beaucoup aux jeunes, mais ce qui me pousse à mettre ce livre spécifiquement en recommandation de cadeau, c’est son format, qui est quand même pas mal plus gros que celui qu’on connaît dans les albums jeunesse! Ça se tient bien à deux!» 

Et voilà, vous êtes maintenant bien outillé.e pour offrir le bon livre à la bonne personne! À moins que vous ne vouliez garder quelques-unes de ces suggestions pour vous-même et en faire vos lectures du temps des Fêtes. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet