Culture

«Bulles de star»: vedettes, clics et confidences

Marie-Hélène Thibault incarne une chroniqueuse culturelle impertinente dans la websérie Bulles de star
Marie-Hélène Thibault incarne une chroniqueuse culturelle impertinente dans la websérie «Bulles de star». Photo: Courtoisie TV5 Unis

Gabrielle, une chroniqueuse artistique suffisante et pas particulièrement délicate ou même talentueuse, interprétée par Marie-Hélène Thibault, reçoit des personnalités en tête-à-tête dans un restaurant et tente maladroitement de leur soutirer des confidences juteuses… pour «faire cliquer» avec du «clickbait de qualité»!

Voilà l’amusant point de départ des capsules web Bulles de star, une réalisation de Sonia Cordeau (Les Appendices, Like-Moi!, Léo), qui avait manié la caméra au sein de sa troupe des Appendices, mais qui assemble ici un premier projet de sa griffe, en collaboration avec Dave Bélisle, et dont les textes sont signés Marie-Ève Larivière.

«Si je n’étais pas là, Sarah-Jeanne Labrosse aurait juste rénové la niche de son chien, Cœur de pirate vendrait des Queues de castor à La Ronde et Koriass habiterait encore à Saint-Eustache», proclame Gabrielle, alias notre Francine Grimaldi des pauvres, dans un des épisodes, illustrant ainsi sa propension au name dropping.

Souffrir pour être une star

Dans ses chandails «Des bulles crisse» ou «Clic-Bête», notre impertinente intervieweuse confronte avec sa drôle d’incompétence des pointures comme Anne-Élisabeth Bossé, Fabien Cloutier, Mathieu Dufour ou Marc Labrèche. Le pauvre Fabien Cloutier se fait questionner sur son style de vie et son habillement, Élodie Grenier (la Passe-Partout des tout-petit.e.s) se fait ridiculiser pour son statut de favorite des bambins et Mathieu Dufour se fait taxer d’être un imposteur.

Plus les vignettes avancent, plus Gabrielle montre les dents, pour le plaisir de ses abonné.e.s «Après tout, faut souffrir pour être une star», décrète-t-elle. Marc Labrèche (que Gabrielle soupçonne de «ne jamais chier») finira par lui rabattre le caquet en lui remettant son inculture sur le nez.

Marc Labrèche, dans l’épisode de Bulles de star qui lui est consacré
Courtoisie TV5 Unis

Le concept d’opposer de «vraies» vedettes à des personnages fictifs qui rigolent de leurs travers n’est pas nouveau, du Raymond Beaudoin de Pierre Brassard des Bleu Poudre à Jowanne, la psy des stars campée par Marie-Ève Morency sur ICI Tou.tv.

Heureusement, la nouvelle variante apportée par Bulles de star ne sent pas trop la redite, et le talent de Marie-Hélène Thibault pour jouer l’arrogance (qu’on se souvienne de son rôle de coloc frustrée, Sophie Gaucher, dans Catherine) n’a jamais menti. Dans la peau de la serveuse groupie, témoin de ces échanges aussi piquants que savoureux, Fabiola Nyrva Aladin est aussi très attachante.

Les six capsules de Bulles de star sont disponibles en ligne dès maintenant, au tv5unis.ca.

Besoin d’idées d’activités? Inscrivez-vous à notre infolettre Week-end!

Articles récents du même sujet