Culture

Simplement vedette, discrètement utile et rassurant

Renée Claude Brazeau à l'émission Simplement Vedette Photo: Canal Vie

Avec des gaffes comme la nouvelle émission de Jean Airoldi, c’est facile d’oublier qu’à la base, Canal Vie est une chaîne avec une respectable feuille de route au niveau des bons coups au fil des ans. Dans son créneau, pour les productions originales, Canal Vie fait de la télévision de qualité qui met à l’emploi beaucoup de gens d’ici. Reste encore quelques maladresses, comme Comment rénover… sans trop se chicaner (je vous épargne les détails), mais le fond rejoint son public cible.

Puis, sans avertir, il y a une émission comme Simplement vedette qui ose faire du contenu et qui touche des cordes sensibles.

Prenons en exemple l’émission de cette semaine (lundi soir, plusieurs rediffusions) sur quelques-unes de nos personnalités publiques vivants au quotidien avec un TDAH (Trouble du déficit d’attention avec hyperactivité).

L’animatrice Marie-Claude Barrette a le tour d’entrer dans l’intimité des gens sans s’inviter avec un bélier au pas de la porte. Il y a une douceur, une compassion, et les sentiments traversent l’écran. Elle partage la générosité d’un Jean-Pierre Coallier, à l’époque, qui avait la faculté de catalyser l’émotion de ses invités et de la lancer à ses téléspectateurs sans filtre. C’est une qualité rare à la télévision et Barrette a trouvé un format sur mesure pour son style d’animation.

J’avais visionné l’émission à quelques reprises la saison dernière et j’étais toujours satisfait. Jamais renversé, mais je passais un beau moment. L’émission de lundi a touché la cible de mon côté, c’était du bon travail sur une condition très familière, mais toujours méconnue. J’apprécie le fait de partager des sentiments qui sont humains et non gonflés à coup de sensationnalisme (voire La Voix, sur le réseau qu’on ne nommera pas).

Je suis le premier à prendre le crachoir quand quelque chose me déplaît, mais c’est bien de retourner l’ascenseur sur les bons coups.

Consulter le site de l’émission et attraper au vol une rediffusion. À l’aube de la première rentrée scolaire de ma fille, disons que la conscientisation au TDAH me touche probablement plus que Pierre, Jean ou Jacques, mais qu’importe, c’est une émission plus utile qu’on ne le croirait et qui ne se contente pas de simplement donner une vitrine de plus à nos «veudettes».

C’est beau, sensible et humain. Et ça fait du bien se permettre le luxe d’être humain. Rien que ça.

Le site de l’émission se trouve ici

Articles récents du même sujet