Culture
11:30 13 juillet 2015 | mise à jour le: 13 juillet 2015 à 11:34 Temps de lecture: 2 minutes

Québec n’est pas seule avec son amphithéâtre controversé

Québec n’est pas seule avec son amphithéâtre controversé
Photo: HBO

Le nouveau Colisée de Québec a beaucoup fait jaser au Québec en raison de l’investissement fait par notre gouvernement en appui au projet de Régis Labeaume et de son équipe – et on ne parle pas ici de son équipe de hockey, car elle n’existe toujours pas malgré la «magnificence» de l’amphithéâtre.

Disons que la facture salée n’a pas aidé à convaincre les contribuables.

Mais Québec n’est pas un cas isolé et la pratique est beaucoup trop courante aux États-Unis.

John Oliver, lors de son émission hebdomadaire à HBO, a mis le doigt sur le bobo et c’était savoureux.

C’est un peu long et en anglais, mais en gros John Oliver nous explique ce que ce rapport de CBS soulignait aussi : les municipalités dépensent beaucoup trop d’argent pour des stades qui ne génèrent pas vraiment de profits pour la ville.

Les équipes qui menacent de partir passent aussi aux tordeurs, comme celles qui demandent plus de crédits d’impôt afin d’être rentables. Pas sans rappeler notre Jeffrey Loria national ici à Montréal, l’homme qui a vu l’homme qui a chassé les Expos.

Qui a dit que la télé estivale ne pouvait pas être substantielle ?

Articles similaires