Culture
19:28 4 février 2016 | mise à jour le: 4 février 2016 à 19:28 Temps de lecture: 3 minutes

Il Volo: Romance au goût du jour

Il Volo: Romance au goût du jour
Photo: Getty ImagesHOLLYWOOD, CA - OCTOBER 08: (L-R) Gianluca Ginoble, Ignazio Boschetto and Piero Barone of Il Volo perform onstage during Telemundo's Latin American Music Awards at the Dolby Theatre on October 8, 2015 in Hollywood, California. (Photo by Kevin Winter/Getty Images)

Les trois beaux jeunes ténors d’Il Volo, qui seront à la Place des Arts mardi, font fondre les fans avec leur mélange unique de pop et d’opéra.

Ce sont un peu les One Direction de la «popera». Mais le groupe italien Il Volo, qui s’est classé en troisième place au concours Eurovision en 2015, sait atteindre les hautes notes et séduire autant les jeunes que les moins jeunes. Leurs voix et leurs belles gueules, combinées à un savant mélange de personnalités diverses, font en sorte qu’il y en a pour tous les goûts : il y a Piero Barone, 22 ans, un peu considéré comme le leader; Ignazio Boschetto, 19 ans, le gentil blagueur qui aime plaisanter sur scène, et Gianluca Ginoble, 20 ans, et dont la coiffure volumineuse le fait ressembler à un mannequin de Dolce & Gabbana.

Ils sont présentement partis à la conquête d’encore plus de cœurs, depuis la sortie de leur album L’Amore Si Muove, et poursuivent leur tournée mondiale, qui les mènera à Montréal la semaine prochaine. Et ils ont beaucoup d’amour à donner car, disent-ils à Métro, la romance est meilleure à l’italienne.

Quel est votre secret pour charmer trois générations?
Gianluca Ginoble : Ce n’est pas la première fois que des chanteurs chantent ce type de musique. Il Divo, [Andrea] Bocelli et Josh Groban l’ont fait avant nous, mais c’est la première fois que trois jeunes hommes chantent un mélange de musique pop et d’opéra. On le fait d’une manière nouvelle, pas très classique. On peut avoir des guitares électriques, des percussions, des arrangements très pop-rock. Et nos voix non plus ne sont pas très classiques.

Et qu’est-ce qui vous rend meilleurs qu’Il Divo, Bocelli et Groban?
Ignazio Boschetto : Je ne crois pas qu’on soit meilleurs – simplement différents. Étant jeunes, nous donnons l’occasion aux jeunes de tomber amoureux de ce genre de musique. Les adolescents de 15 ou
16 ans n’ont pas peur de ne pas être cool s’ils nous écoutent.

«Nous ne changerons jamais notre style de musique. Un jour, on m’a demandé pourquoi on ne chantait pas plus comme One Direction, puisqu’on était jeunes, et j’ai dit que j’aimerais bien les entendre chanter O Sole Mio et voir ce qui arriverait.» -Gianluca Ginoble, quand on lui demande si lui et les autres membres de Il Volo, de jeunes hommes qui chantent des chansons d’amour, changeront leur direction lyrique quand ils seront plus vieux.

Pensez-vous que vous inspirez des aspirants chanteurs d’opéra plus jeunes, qui souhaiteront suivre vos traces?
Piero Barone: Oui, je crois. Comme disait Ignacio, s’ils avaient peur d’écouter ce genre de musique ouvertement avant, maintenant, grâce à nous, ils peuvent montrer qu’ils sont fans. Si vous découvrez notre musique, vous allez tomber amoureux, parce que c’est le genre de musique qui parle si bien d’amour. Vous pouvez dédier une chanson d’Il Volo à votre copine au cours d’un repas en tête-à-tête; ce n’est pas comme une pièce de disco.
I.B. : Ou si vous avez oublié votre anniversaire…

Il Volo
À la salle Wilfrid-Pelletier mardi à 20 h

Articles similaires