Arts et spectacles
13:55 14 juin 2021 | mise à jour le: 14 juin 2021 à 16:05 Temps de lecture: 3 minutes

La culture se mobilise pour inciter les Américains à se faire vacciner

La culture se mobilise pour inciter les Américains à se faire vacciner

Et si des cadeaux aidaient les États-Unis à atteindre la barre des 70% de vaccinés? Après que la campagne vaccinale s’essouffle dans le pays, de nombreux États et entreprises locales s’efforcent de motiver les indécis avec des billets de concerts et d’autres biens culturels. Décryptage.

Plus de 300 millions de vaccins ont été injectés aux États-Unis depuis fin décembre, permettant à près de 48% de la population d’avoir reçu au moins une dose. Mais la campagne vaccinale connaît un certain ralentissement et les autorités sanitaires doutent de pouvoir atteindre l’objectif des 70% de vaccinés fixé par Joe Biden pour début juillet.

Pour relancer la machine, certains acteurs du secteur culturel se mobilisent et encouragent les Américains à se faire vacciner à l’approche de l’été. La municipalité de Chicago offre des billets pour l’édition 2021 de Lollapalooza à celles et ceux qui accepteront de se faire piquer, selon NBC 5 Chicago. 

Le 26 juin prochain, quatre centres de vaccination de la ville seront transformés en «expériences Lollapalooza» avec des sets organisés par des DJs participant au festival et des cadeaux offerts aux Chicagoans. «Si vous vous faites vacciner durant le Lolla Day, vous pourrez assister à un spectacle gratuit au House of Blues, où vous récupérerez votre pass d’une journée pour Lollapalooza», expliquent les organisateurs de l’événement.

Chaque vaccinodrome proposera des tickets pour une journée différente de Lollapalooza, qui se déroulera du 29 juillet au 1er août au Grant Park de Chicago. Parmi les artistes participant à l’édition 2021 du festival se trouvent Foo Fighters, Post Malone, Tyler, the Creator, Miley Cyrus, Megan Thee Stallion et BROCKHAMPTON. 

Vaccins: des concerts aux musées

La ville de Chicago avait déjà fait appel au pouvoir de la musique pour encourager ses habitants à se faire vacciner. En mai dernier, les autorités locales avaient lancé «Protect Chicago», une série d’événements musicaux destinés aux Chicagoans ayant complété leur vaccination. «Nous n’obligerons jamais les habitants de Chicago à se faire vacciner, mais il s’agit d’une manière créative d’inciter les gens à se faire vacciner, en particulier les jeunes», avait déclaré à l’époque Allison Arwady, la directrice du Chicago Department of Public Health. 

À New York, le maire Bill de Blasio a ouvert des centres de vaccination dans plusieurs musées et attractions locales pour encourager les familles à s’y rendre. Depuis la mi-mai, les autorités sanitaires américaines ont donné leur accord à la vaccination pour les enfants à partir de 12 ans.

Les New-Yorkais les plus jeunes peuvent désormais se rendre au Brooklyn Children’s Museum, au zoo du Bronx et à l’aquarium de la Grosse Pomme pour recevoir leur première dose. Ils y recevront des billets d’entrée gratuits à utiliser le jour même ou à une date ultérieure. «C’est une excellente façon de rendre la vaccination encore plus amusante-d’en faire une activité pour toute la famille, d’assurer la sécurité de toute la famille», avait déclaré M. de Blasio lors d’une conférence de presse.

Articles similaires