Soutenez

Place au World Press Photo Montréal après deux ans d’absence

«Sauver les forêts avec le feu» du photographe Matthew Abbott, lauréat du prix Histoire de l’année au World Press Photo 2022
«Sauver les forêts avec le feu» du photographe Matthew Abbott, lauréat du prix Histoire de l’année au World Press Photo 2022 Photo: Matthew Abbott/National Geographic/Panos Pictures

Si une image vaut mille mots, le World Press Photo, qui récompense chaque année le meilleur du photojournalisme et de la photographie documentaire, a une valeur inestimable. Après deux ans d’absence, cet événement marquant de la rentrée culturelle montréalaise est très attendu.

À l’occasion de sa 15e édition à Montréal, qui se tiendra du 31 août au 2 octobre au Marché Bonsecours, l’exposition présentera les photos lauréates de 2022, en plus des 15 photos gagnantes du Premier prix des 15 dernières années et des œuvres de cinq autres expositions locales.

La grande gagnante de 2022 est la photographe canadienne Amber Bracken, qui a reçu le prix de la photographie de l’année pour sa bouleversante photo Kamloops Residential School prise pour The New York Times

En Colombie-Britannique, la photographe albertaine a capturé les robes rouges sur des croix en bois qui commémorent les victimes et les survivant.e.s du pensionnat autochtone de Kamloops. Les découvertes de sépultures d’enfants autochtones sur les terrains d’écoles résidentielles avaient marqué l’actualité au pays. Amber Bracken sera présente dans la métropole pour le lancement de la 15e édition du World Press Photo Montréal. 

Le pensionnat de Kamloops par Amber Bracken pour The New York Times

Souvent décrit comme les Oscars de la photographie, le World Press Photo présente les photos lauréates, sélectionnées parmi près de 65 000 clichés soumis au jury par 4066 photographes de 130 pays. Les photos gagnantes sont réparties dans quatre catégories, soit Images seules, Séries, Projets à long terme et Libre format. 

Créée en 1955 par un groupe de photographes néerlandais, l’exposition internationale fait chaque année le tour du monde dans plus de 100 villes et 45 pays, attirant plus de 4 millions de visiteur.euse.s. Présentée depuis 2005, l’édition montréalaise est l’une des plus populaires au monde avec plus de 55 000 visiteur.euse.s.

Cinq autres expositions présentées

Outre les photos lauréates de 2022 et les grandes gagnantes des 15 dernières années, les visiteur.euse.s de l’Expo World Press Photo Montréal auront l’occasion de découvrir cinq autres expositions d’ici. 

L’artiste Caroline Monnet, qui est la porte-parole de cette édition montréalaise, présentera son exposition Ikwewak (Femmes) en première mondiale. La série de photographies met en scène des femmes des Premières Nations «qui s’affranchissent du regard historique européen en remaniant leur représentation biaisée dans la conscience collective», explique Caroline Monnet, Montréalaise née d’une mère anishinaabe et d’un père français.

Parmi les autres expositions, la photographe Justine Latour présentera Claire, 107 ans en exclusivité. Cette exposition relate en images le parcours exceptionnel de Claire Sigouin, toujours autonome à 107 ans, dans la maison où elle réside depuis 1932, à Bois-des-Filion. 

Douze photographes de La Presse reviennent en images sur des moments marquants de leurs carrière et Radio-Canada met de l’avant son équipe de Décrypteurs et les techniques que celle-ci utilise pour décoder les fausses nouvelles. 

La fondation Sur la pointe des pieds présentera ses aventures thérapeutiques pour jeunes atteints de cancer avec un retour en photo sur 25 années d’expéditions en nature.

L’Expo World Press Photo Montréal est présentée de 10h à 22h du dimanche au mercredi, et de 10h à minuit du jeudi au samedi. L’admission générale est de 15$ + taxes. Rabais pour les étudiant(e)s et les aîné(e)s. Gratuit pour les enfants de 12 ans et moins. Plus d’infos ici.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.