Culture

6 expos à voir absolument à Montréal

Les expositions à ne pas manquer à Montréal cet été
Photo: Kathy Soutsamrane

Pour les adeptes d’art visuel ou celles et ceux qui souhaitent simplement fuir les jours de canicule à Montréal, Métro a sélectionné six expositions à ne pas rater dans la métropole cet été. 

Frida Kahlo, la vie d’une icône

Montréal est la seule ville canadienne à accueillir l’exposition immersive Frida Kahlo, la vie d’une icône qui porte sur la vie de la célèbre artiste peintre mexicaine. Il s’agit de l’unique exposition officielle au monde de l’artiste à ce jour. Cet événement encensé par la critique aura lieu au centre Arsenal Art contemporain dès le 10 juin.

Crédits: Frida Kahlo Corporation

L’heure mauve de Nicolas Party

Présentée au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) jusqu’au 16 octobre, la première exposition de l’artiste suisse au Canada réunit des aquarelles, des pastels et des sculptures, dont une vingtaine d’œuvres récentes jamais exposées. À travers plus de 100 œuvres et une série de grandes murales réalisées in situ, L’heure mauve, mise en musique par Pierre Lapointe, se veut ainsi un parcours poétique au plus près de la nature.

Nicolas Party et Pierre Lapointe au MBAM pour L’heure mauve Crédits: Richmond Lam

Musée d’art actuel / Département des invisibles (MAADI) de Stanley Février 

MAADI est une œuvre conceptuelle et performative qui a été conçue par Stanley Février en réaction à une lacune, celle des créateur.trice.s négligé.e.s, pour corriger les inégalités. Le projet, qui comprend un ensemble d’œuvres, dont des installations, des sculptures, des photographies, des peintures et des vidéos, sera exposé au Musée des beaux-arts de Montréal du 15 juin au 28 août. L’artiste montréalais se livre à un examen critique du monde de l’art et de ses établissements, en explorant les dynamiques sociales, culturelles et de pouvoir qui contribuent à la sous-représentation des artistes qui y sont «invisibilisés».

CODE BLANC: My-Van Dam, Stanley Février, Maryam Izadifard, Looking Forward, 2021. Crédits: Jean-Guy Turgeon

Queer Photographs de JJ Levine 

Dans le cadre de son 100e anniversaire, le Musée McCord présente l’exposition du photographe trans montréalais JJ Levine jusqu’au 18 septembre. L’artiste se spécialise dans le portrait intimiste et remet en question la représentation des rôles de genre binaires traditionnels. Des photos tirées de ses séries Queer Portraits, Alone Time et Switch sont présentées dans le cadre de son expo solo Photographies queers

JJ Levine, Crystal and Harley 2019, 2019. Crédits: Gracieuseté

Expo World Press Photo 

L’événement emblématique de la rentrée culturelle montréalaise revient, après une pause pandémique forcée, au Marché Bonsecours du 31 août au 2 octobre. L’exposition du World Press Photo, organisée depuis 1955 par la Fondation World Press Photo, présente plus de 4000 photos de presse posant différents regards sur les événements survenus partout dans le monde.  

Crédits: Gracieuseté

Van Gogh – Distorsion

Présentée tout l’été à l’espace OASIS du Palais des congrès, cette exposition immersive entièrement conçue à Montréal vaut le détour. Les petit.e.s comme les grand.e.s pourront s’émerveiller devant l’œuvre magistrale du peintre Vincent Van Gogh en la découvrant pour la première fois ou en s’y replongeant sous un angle jamais exploré. Les billets sont en vente dès maintenant au coût de 32,19 $ pour les adultes. 

Crédits: Victorine Yok-Thot Sentilhes

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet