Soutenez

Sur vos écrans…«L’arracheuse de temps», «C.R.A.Z.Y» et d’autres

Affiche du film C.R.A.ZY, réalisé par Jean-Marc Vallée Photo: Gracieuseté

Cette semaine sur vos écrans, on vous conseille les films L’arracheuse de temps, C.R.A.Z.YBeing the Ricardos et d’autres.

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable.


L’arracheuse de temps

(4): Bon

Réalisé par Francis Leclerc | Comédie fantaisiste | Canada | Mettant en vedette Jade Charbonneau, Michèle Deslauriers, Céline Bonnier

C’est quoi ? Une vieille dame malade raconte à son petit-fils comment, un soir sans orage dans le Saint-Élie-de-Caxton de sa jeunesse, elle a vu la foudre fendre en deux le pommier devant l’église, libérant une silhouette fantomatique et laissant au sol une manne de fruits noirs.

C’est comment ? Cette adaptation du conte de Fred Pellerin par Francis Leclerc (Pieds nus dans l’aube) nous entraîne au carrefour du réalisme rural et de la fantaisie naïve. Vrai, l’intrigue tient en haleine par intermittence. Mais l’imagination mise à l’oeuvre dans les flashbacks et la distribution cinq étoiles donnent à l’ensemble la valeur d’une épopée.

Disponible sur Crave.

Being the Ricardos

(4): Bon

Réalisé par Aaron Sorkin | Drame biographique | États-Unis | Mettant en vedette Nicole Kidman, Javier Bardem, J.K. Simmons

C’est quoi ? Hollywood, 1952. Sur le point d’enregistrer un épisode de la sitcom « I Love Lucy », le couple formé de Desi Arnaz et Lucille Ball apprend la parution imminente d’un article de journal, déclarant que cette dernière aurait des sympathies communistes.

C’est comment ? Fidèle à sa manière vive, Aaron Sorkin (The trial of the Chicago seven) pose une véritable machine à paroles sur les roues d’un récit en mouvement, qui met en valeur l’imagination novatrice de Desi Arnaz et le génie comique de Lucille Ball. La structure est un peu capricieuse, mais Kidman et Bardem sont impeccables en pionniers de la télé.

En exclusivité sur Amazon Prime.

C.R.A.Z.Y.

(3): Très bon

Réalisé par Jean-Marc Vallée | Chronique | Canada | Mettant en vedette Marc-André Grondin, Michel Côté, Danielle Proulx

C’est quoi ? Né en 1960 dans une banlieue de Montréal, un jeune homme qui nie ses pulsions homosexuelles recherche l’approbation de son père. C’est comment ? En mémoire du cinéaste québécois Jean-Marc Vallée, qui vient brusquement de nous quitter, Mediafilm vous propose de revoir son meilleur film,une chronique familiale attachante et fantaisiste, dotée d’une bande sonore d’anthologie. Alors adolescent, Marc-André Grondin ne s’en laisse pas imposer par un Michel Côté pourtant en grande forme.

En vidéo sur demande.

Les cavaliers de la justice (Retfaerdighedens Ryttere)

(3): Très bon

Réalisé par Anders Thomas Jensen | Comédie dramatique | Danemark | Mettant en vedette Mads Mikkelsen, Nikolaj Lie Kaas, Andrea Heick Gadeberg

C’est quoi ? Pour éliminer le chef de gang qui serait responsable de la mort de sa femme, un militaire obtient l’aide d’un statisticien névrosé et de deux pirates informatiques mésadaptés. Lesquels sont pris à tort pour des psychologues par l’adolescente endeuillée du soldat.

C’est comment ? Poursuivant une oeuvre placée sous le signe de la comédie noire et de l’absurde (Adam’s apples, Men & chicken), Anders Thomas Jensen se surpasse avec cet amalgame brillant de loufoquerie et de drame, assorti d’un message pacifiste aussi tordu qu’efficace. Stoïque au centre d’une galerie bigarrée, Mads Mikkelsen (Alcootest) est comme toujours excellent.

En exclusivité sur Amazon Prime.

Poupée volée (Lost Daughter, The)

(3): Très bon

Réalisé par Maggie Gyllenhaal | Drame | États-Unis | Mettant en vedette Olivia Colman, Jessie Buckley, Dakota Johnson

C’est quoi ? En vacances sur une île grecque, une professeure de littérature solitaire affronte ses regrets au contact d’une large famille de touristes bruyants, au sein de laquelle une jeune mère lui rappelle celle qu’elle a été autrefois.

C’est comment ? Habitée, le regard souvent voilé par l’émotion, Olivia Colman donne toute sa profondeur à cette héroïne déchirée de l’intérieur par la culpabilité d’une maternité mal assumée, dans cette première réalisation de Maggie Gyllenhaal, tirée d’un roman d’Elena Ferrante (L’amie prodigieuse). L’impeccable direction d’acteurs confirme aussi le talent de Dakota Johnson.

En exclusivité sur Netflix.


Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.