Écrans

Les courts métrages à voir absolument à Fantasia

«Danavan» est un court métrage de Franie-Éléonore Bernier et Jean-David Rodrigue. Photo: Gracieuseté/SPIRA

Dès le 14 juillet, et jusqu’au 3 août, le septième art sera à l’honneur à Montréal dans le cadre de la 26e édition du Festival international de films Fantasia. Durant les Fantastiques week-ends du cinéma québécois, les cinéphiles pourront découvrir une foule d’œuvres d’ici.

Parmi les quelque 80 courts métrages qui seront présentés lors des sept séances au Cinéma du Musée, Métro a sélectionné quatre titres québécois à ne pas manquer, soit une première mondiale et trois premières montréalaises.


Danavan de Franie-Éléonore Bernier et Jean-David Rodrigue

L’histoire se déroule dans le quartier Limoilou, à Québec. René et Polo appréhendent la venue du nouveau voisin d’en avant. Sans le savoir, ce jeune homme emménage dans l’appartement de Robert, leur défunt ami ayant trépassé deux semaines plus tôt. Apercevant le barbecue de Robert resté sur le balcon, tout bascule pour René, qui ne peut concevoir de le laisser entre les mains du nouveau voisin d’en avant.

Le court métrage Danavan aura sa première mondiale le dimanche 17 juillet à 20h au Cinéma du Musée et sera présenté au sein du programme «Notre monde», en présence des cinéastes.

L’abattu des vents de Félix-Antoine Garneau-Chouinard 

Ce film d’animation présente un gardien de phare isolé sur une île, prisonnier de sa folie. Inspirés par le film The Lighthouse de Robert Eggers, les cinéastes ont poussé la recherche d’une esthétique et d’une atmosphère particulières au court métrage.

La première montréalaise de L’abattu des vents aura lieu le samedi 16 juillet à 20h30 au Cinéma du Musée et sera présentée dans le cadre du programme «Les autres mondes».

La main gauche de Maxime Robin

Récemment sélectionné à Cannes au sein du programme «Talent tout court» de Téléfilm Canada, La main gauche, écrit et réalisé par Maxime Robin, est inspiré d’un souvenir d’enfance du réalisateur. Le film, qui met en scène Maxime Robin et Évelyne Rompré, raconte l’histoire d’un jeune garçon que sa professeure et sa mère peinent à faire «entrer dans le moule».

La main gauche sera présenté dans le programme «Guide du voyageur intercomédie» le vendredi 29 juillet à 20h au Cinéma du Musée.

Belle River de Guillaume Fournier, Samuel Matteau et Yannick Nolin 

Cumulant déjà plus d’une dizaine de sélections en festivals, dont Hot Docs, le Festival international du court métrage de Palm Springs et REGARD, Belle River fera sa rentrée montréalaise à Fantasia au sein du programme «De la Terre jusqu’au ciel». Troisième volet d’une trilogie documentaire tournée en Louisiane et explorant la culture cadienne, le film s’attarde au territoire louisianais et à ses habitants tranquilles, qui se retrouvent tous deux menacés de disparition par l’émergence de la crise climatique.

Belle River pourra être vu le dimanche 31 juillet à 20h au Cinéma du Musée.

Pour découvrir plus de films présentés dans le cadre des Fantastiques week-ends du cinéma québécois, rendez-vous ici.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet