Formation et emplois

Rendre à César ce qui lui revient

Vous savez comment sont les patrons : du matin au soir, ils courent à droite et à gauche et ne portent pas nécessairement attention à ce qu’on leur dit. L’an dernier, le patron de Nathalie était dans cet état quand elle lui a fait une suggestion. Sur le coup, c’est comme si ça lui était entré par une oreille et ressorti par l’autre. Nathalie est retournée à son travail.

Mais trois jours plus tard, il est arrivé au bureau en annonçant la mise en place de l’amélioration. Le projet a été couronné de succès. Le taux de satisfaction des clients à l’égard de la nouvelle mesure a fortement grimpé et, quand on l’a chaudement félicité pour l’initiative, le patron de Nathalie a bombé le torse et a raconté que le projet lui était venu dans un rêve!

Le fait que sa contribution n’ait pas été signalée a laissé Nathalie à la fois déçue et très amère. Depuis, elle a moins de plaisir au travail. Quand son patron parle, elle le croit de moins en moins.

Objectif : un bilan positif
Chaque jour,  vous bâtissez un passé commun avec vos collègues, et ce passé vient teinter la qualité de vos relations. Vous ne pouvez en pas faire abstraction. Faites en sorte qu’il présente un bilan positif, et le niveau d’engagement et de plaisir dans l’équipe grimpera. Faites en sorte qu’il soit négatif et vous obtiendrez le contraire.

En s’appropriant l’idée de Nathalie, son patron s’est retrouvé avec une employée moins productive et moins engagée dont la capacité à avoir des idées a été complètement inhibée. Imaginez l’effet s’il avait reconnu qu’elle était à l’origine de la fameuse idée. Elle en aurait probablement eu beaucoup d’autres depuis.

Que déduire de tout ça? Dans un premier temps, ne vous appropriez pas les idées des autres. Mettez leur contribution en valeur. De plus, rappelez-vous qu’il n’est jamais trop tard pour réparer une erreur commise dans le passé. Si une de vos blagues a blessé quelqu’un,  il est encore temps, aujourd’hui, d’aller vous excuser. Le patron de Nathalie aurait tout intérêt à le faire dès aujourd’hui.

Ne laissez pas vos relations au travail être polluées par un passé négatif. Réparez ce qui peut l’être et gardez à l’esprit que chacun des gestes que vous posez aujourd’hui viendra construire un passé commun. De quelle qualité sera-t-il?

Articles récents du même sujet