Inspiration

Mise en beauté : avant le jour J

Photo: Allen McEachern

Les coiffures et les maquillages qu’on découvrira sur les passerelles cette semaine sont le fruit de longues heures de préparation. Comment ça se passe dans les coulisses?

Pour Denis Binet, directeur artistique de l’équipe de coiffure de la Semaine de mode de Montréal, la conception des coiffures avec les designers avant leur défilé est la partie de son travail qu’il préfère. La préparation, qui se fait tout juste une semaine avant le début des festivités, est réalisée dans son studio, où il rencontre un a un les designers, en compagnie de sa collègue Amélie Ducharme, directrice artistique de l’équipe maquillage.

«Souvent, leurs nouvelles collections ne sont pas tout à fait terminées, alors les designers nous amènent une pièce, ou bien seulement un bout de tissu, des croquis. On les questionne alors sur leurs inspirations, sur les émotions qu’ils veulent transmettre dans leurs défilés, explique celui qui est également le coiffeur-styliste officiel de Clairol et de Pantène. Certains designers ont déjà des idées en tête, d’autres non. C’est à nous ensuite de les guider dans tout ça.»

«Le processus du choix des coiffures et des maquillages est agréable pour les designers, car ça concrétise leur show, ajoute Amélie Ducharme, maquilleuse officielle de CoverGirl. Ils peuvent vraiment voir la femme qu’ils veulent présenter. Ça vient former un tout.»

Au cours de leurs rencontres avec les designers, Denis et Amélie testent leurs idées sur les mannequins. Parfois, le premier essai est convaincant, parfois non. Les deux directeurs artistiques doivent alors retravailler les looks avec les créateurs.

«Une fois qu’on est fixés, on doit décomposer les looks étape par étape afin que nos équipes puissent les reproduire», note la maquilleuse. «Cela dit, c’est vraiment 30 minutes avant le début du défilé, quand on aligne les 25 filles dans les coulisses et qu’on fait les retouches finales avec le designer, qu’on voit le résultat final!» nuance le coiffeur.

Que verra-t-on?
Tendances printanières coiffure selon Denis Binet :

  • La tendance est aux cheveux texturés, qu’on travaille moins. On met l’accent sur le mouvement naturel, sur les grosses tresses et sur la santé du cheveu.

Tendances printanières maquillage selon Amélie Ducharme :

  • Le maquillage est très présent, surtout sur les yeux. On joue beaucoup avec les couleurs pour faire des contrastes avec les vêtements pâles.

Articles récents du même sujet