Soutenez

Le plastique aussi néfaste pour le poids

Photo: iStock

Préférer l’eau du robinet plutôt qu’en bouteille, ce n’est pas seulement bon pour l’environnement. Contre toute attente, on vient de découvrir que le plastique pouvait aussi contribuer à la prise de poids. Ses composés peuvent en effet perturber notre métabolisme. 

On savait déjà que le plastique perturbait la fertilité. Les phtalates, qui se trouvent dans tous nos objets du quotidien, diminuent en effet la production de testostérone chez les hommes, l’hormone qui stimule la production de spermatozoïdes. On apprend désormais que le plastique fait également… grossir !

C’est la conclusion très surprenante d’une étude scientifique menée par l’Université norvégienne des Sciences et de la Technologie, en partenariat avec l’Université de Goethe de Francfort. Pots de yaourt, bouteilles d’eau, éponges de cuisine.. Au total, ce sont 34 objets de notre quotidien qui ont été passés au microscope. Pas moins de 55.000 composants chimiques ont été étudiés. Onze des 629 substances repérées sont suspectées de perturber notre métabolisme. Pire, elles peuvent être un facteur de surpoids et d’obésité. Les chercheurs se sont rendu compte que les substances chimiques d’un quart des produits en plastique de cette étude ont contribué au développement de cellules qui ont pour mission de stocker les lipides. En leur présence, les cellules deviennent adipeuses et accumulent davantage de graisses. 

Plus inquiétant, des objets en plastique peuvent aussi contenir des substances chimiques que l’on n’avait pas encore identifiées comme un problème et qui peuvent pourtant bel et bien entraîner une prise de poids. 

On sait en effet que les substances contenues dans le plastique peuvent migrer vers les aliments. Ce constat est d’autant plus vrai lorsque le contenant est chauffé. La nourriture emballée dans du plastique doit être conditionnée de cette façon le moins longtemps possible. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.