Inspiration

Et si les hommes s’habillaient davantage comme les femmes?

Photo: catwalking.com

Les femmes envahissent la sphère du prêt-à-porter masculin, transformant les codes vestimentaires de ces messieurs. Depuis des siècles, les hommes ont dominé les maisons de couture en dictant comment les femmes devaient s’habiller. Un groupe grandissant de femmes designers renversent finalement la vapeur en leur approche radicale et leur talent dans l’univers du prêt-à-porter masculin. Il était temps!

De Sarah Burton pour Alexander McQueen aux recrues – Katie Eary, Martine Rose et Astrid Andersen –, plusieurs créatrices ont présenté leur collection dans le cadre de la dernière Semaine de mode pour hommes à Londres, il y a quelques semaines. Le retour du balancier est certes un phénomène actuel, mais comment ces changements influencent-ils les vêtements sur la passerelle et, ultimement, ce que les hommes portent dans la rue?

Astrid Andersen estime que l’arrivée de femmes designers dans le monde de la mode masculine était inévitable. Après tout, «les femmes savent comment elles veulent habiller les hommes». Mais ce n’est pas tout. «Les meilleurs designers ont leur propre esthétique, peu importe leur sexe, souligne Terry Betts, acheteur pour mrporter.com. Je pense néanmoins que les femmes pensent au caractère fonctionnel des vêtements dans la vraie vie.»  Selon le spécialiste, Katie Eary sera à surveiller pour son habileté à utiliser les imprimés voyants et les couleurs – sa collection automne-hiver 2013 combine d’ailleurs des motifs de roses de la grosseur d’une assiette à des coupes impeccables, qui se distinguent, en quelque sorte, par leur «masculinité».

Plutôt que de se concentrer sur les différences entre prêt-à-porter féminin et masculin, ces créatrices s’inspirent davantage d’éléments traditionnels de leurs vestiaires respectifs et les juxtaposent pour réinventer la mode pour hommes. La collection printemps-été 2014 de Sarah Burton en est un bon exemple : elle a osé mélanger des matières traditionnellement associées à la féminité, comme de la dentelle lilas et même des chaussures Mary Jane, puis les a combinées à des coupes signatures de McQueen. Résultat : rien de fi-fille là-dedans.

À l’ère de l’internet, les hommes sont bombardés d’images de musiciens et d’athlètes vêtus de pièces de designers comme jamais auparavant. Alors que les habits ornés de dentelle pourraient bien ne pas convenir à tous, cette approche style libre «incite vraiment les hommes à prendre plus de risques», croit M. Betts.

Jimmy Choo
Avec des paillettes : Des designers de chaussures pour femmes, comme Jimmy Choo (photo) et Christian Louboutin, proposent aujourd’hui des modèles pour hommes sans pour autant délaisser le bling-bling qui caractérise leurs créations.

Bien sûr, il n’y a pas que les designers de sexe féminin qui jouent ce jeu; la formation en prêt-à-porter féminin de J.W. Anderson l’amène à pousser les limites tant du côté des tissus que des coupes. C’est ainsi que son défilé automne-hiver mettait en vedette des mannequins machos en robe de cuir et pantalons moulants.

Peut-être aussi que c’est leur statut «d’observatrices» qui leur permet de créer avec davantage d’objectivité. «C’est intéressant de jouer avec les restrictions qu’on pense associées à la mode masculine», affirme la designer Martine Rose, qui rêve d’avoir Prince comme client. Astrid Andersen, dont la signature combine les références hip-hop à des couleurs et des tissus féminins, est bien d’accord : «Ce que j’aime avec le prêt-à-porter masculin, c’est qu’on ne peut échapper à son caractère fonctionnel.»

TENDANCES_mensdesigner_SarahBurton_c100
Le poids lourd

Sarah Burton pour Alexander McQueen
Ici, les coupes classiques rencontrent les mises en scène théâtrales.

TENDANCES_mensdesigner_katieeary_c100
L’artiste

Katie Eary
De la mode de rue à la sauce glamour.

TENDANCES_mensdesigner_martine rose_c100
La révolutionnaire

Martine Rose
Réinterprétations ingénieuses de basiques de la garde-robe masculine.

TENDANCES_mensdesigner_lou dalton_c100
La classique
Lou Dalton
Le chic et le luxe, version sport.

Astrid Andersen - London Collections: MEN SS14
L’étoile montante
Astrid Andersen
Du prêt-à-porter sport dans des matières inattendues.

Articles récents du même sujet