Soutenez

Espaces de rangement demandés, une conséquence de la société de consommation

J’aime les ventes-débarras. Elles sont une manifestation de notre culture matérialiste. Les gens se débarrassent de leurs vieilleries dans le but de faire place à du nouveau.

Quand je me rends à une telle vente, j’observe attentivement la marchandise. J’inspecte ces exerciseurs dont les publicités sont souvent présentées en fin de soirée à la télé (je me suis toujours demandé qui achète ce genre de choses) et j’essaie de comprendre comment fonctionnent les étranges outils de jardinage. Souvent, je vois des jouets toujours dans l’emballage d’origine; des cadeaux rejetés, j’imagine.

J’espère parfois acheter quelque chose, peut-être une antiquité dont les vendeurs ont négligé de reconnaître la valeur. Je discute avec les propriétaires, question de savoir pourquoi ils ont acheté tel ou tel objet au départ. Je veux aussi savoir où ils entreposaient tout ça.

Dans toutes les pièces

La société de consommation a entraîné un besoin grandissant d’espaces de rangement dans les maisons. Nous sommes souvent tentés par des soldes alléchantes. La stratégie «achetez-en un et obtenez-en un gratuit» fonctionne très bien. Même après avoir acheté quelque chose de nouveau, nous avons tendance à garder ce que nous possédions, espérant peut-être que ce gril à sandwich triangulaire pourrait nous être d’une quelconque utilité. La mentalité du collectionneur est en partie responsable des besoins de rangement dans chaque pièce.

Une fois par semaine, les achats à l’épicerie remplissent le réfrigérateur et le garde-manger. Les ustensiles et la vaisselle «spécialisés» augmentent également nos besoins en armoires de cuisine. L’espace de rangement est aussi en expansion dans la salle de bain, l’industrie de la beauté ayant créé un produit spécifique pour chaque membre de la famille. Sans oublier que les petites pharmacies ne suffisent plus. Ainsi, les salles de bain d’antan (35 pieds carrés) ont cédé la place à des pièces beaucoup plus spacieuses (60 pieds carrés en moyenne).

Dans nos salons et bureaux à domicile, nous avons maintenant besoin de place pour ranger CD-ROM, ordinateurs, lecteurs vidéo, DVD et autres. Et même si les appareils deviennent plus compacts, il semble que de plus en plus d’accessoires soient offerts.

Dernière, mais non la moindre, la chambre à coucher a connu la plus impressionnante expansion en termes d’espace de rangement. C’est que nous achetons tout simplement beaucoup de vêtements, peu dispendieux puisque manufacturés dans des pays en développement. Et, bien sûr, notre climat nous impose d’acheter des tenues hivernales et estivales.

Quand nous décidons finalement de nous débarrasser de quelque chose, il est facile de l’entreposer dans le garage. D’ailleurs, très peu stationnent effectivement leur voiture dans le garage. On y retrouve plutôt les skis, les vélos et de vieilles chaises, prêts à être mis en vente.

Satisfaction garantie

Réalisant que le rangement est devenu aussi important que la cuisine ou la salle de bain, les manufacturiers, les designers et les constructeurs cherchent des moyens de satisfaire leur clientèle. Ainsi, le bon vieux garde-robe est désormais muni d’un ensemble sophistiqué de tablettes en métal.

Il y a plus. Alors que notre paysage démographique se diversifie, le système de rangement à la carte deviendra de plus en plus populaire. Pour les acheteurs d’une nouvelle maison ou d’un condo, il sera possible de choisir le nombre d’espaces de rangement de même que leur configuration, de l’armoire sur pied aux tablettes encastrées.

De plus, le développement de nouveaux plastiques permet d’ajouter une touche de couleur aux décors, grâce à des systèmes de rangement qui peuvent, à la limite servir de séparation entre deux pièces. Enfin, les nouveaux espaces de rangement seront dessinés pour permettre l’expansion, laissant les habitants ajouter ou enlever des modules au besoin.

Il est peu probable que nous diminuions notre consommation ou encore que les besoins en espaces de rangement baissent. Cependant, le rangement intelligent permettra de mieux les organiser. Reste qu’il faudrait peut-être penser davantage avant d’acheter.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.