Local

Budget 2022: Montréal-Nord dénonce des transferts «insuffisants»

La mairie de Montréal-Nord
Le budget prévu est établi à 45,2 M$, dont 32,2 M$ proviennent de transferts centraux. Photo: Anouk Lebel/Métro Média

Montréal-Nord a dévoilé un budget équilibré pour 2022. L’arrondissement n’augmente pas la taxe locale, et ce, malgré des transferts de la ville-centre que les élus locaux jugent insuffisants.

Le budget prévu est établi à 45,2 M$. Un peu plus de 70% des revenus viennent des transferts de la ville-centre. Cette année, cela représente 32,2 M$, soit près de 0,4 M$ de plus qu’en 2021.

Or, cette somme est jugée nettement insuffisante par la mairesse réélue Christine Black. L’administration d’Ensemble Montréal estime qu’il s’agit de 356$ par citoyen pour 2021, soit 22$ de moins que la moyenne des autres arrondissements; l’équivalent de pas moins de 1,9M$ sur un an.

«L’arrondissement de Montréal-Nord doit composer avec des budgets de fonctionnement et d’immobilisation nettement insuffisants qui limitent la livraison de services de proximité et le développement d’infrastructures», a déclaré la mairesse lors de la présentation du budget, le 22 novembre.

Pas d’augmentation de la taxe locale

Dans ce contexte, Christine Black se félicite de présenter un budget qui respecte la capacité de payer des contribuables, sans augmenter le taux de taxation locale.

Le budget prévoit aussi la reprise des activités régulières, de même qu’une nouvelle offre de services au pavillon Henri-Bourassa et à la Maison Brignon-dit-Lapierre, dont la réouverture est prévue cet automne après des travaux.

L’arrondissement a également prévu une augmentation des dépenses en rémunération de 1,8 M$, de manière à respecter les nouvelles conventions collectives en vigueur.

Programme décennal d’immobilisations

L’arrondissement a également présenté ses priorités pour le Programme décennal d’immobilisations (PDI) 2022-2031.

Des investissements totalisant 48,5 M$ sont prévus pour les 10 prochaines années, dont 7,1 M$ en 2022.

L’accélération des mesures d’apaisement de la circulation figure parmi les priorités. L’élaboration d’un plan collectif pour les aînés et la poursuite du Plan jeunesse sont aussi prévues.

L’administration d’Ensemble Montréal veut aussi rattraper le retard en ce qui concerne ses installations sportives et espaces verts.

À ce titre, la mairesse Black, promet de talonner la mairesse de Montréal Valérie Plante dans le dossier du financement de la construction d’un centre sportif dans l’arrondissement. «J’en fais un engagement personnel», a souligné Mme Black.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet