Local

Vélo sur le boulevard Côte-Vertu: retrait de l’autorisation

L’alternative cyclable la plus proche du tronçon du boulevard Côte-Vertu se situe au niveau du boulevard Thimens. Photo: Istock

Il ne sera plus permis de se déplacer à vélo sur la voie réservée aux autobus sur le tronçon du boulevard Côte-Vertu compris entre la rue Bégin et le boulevard Marcel-Laurin. Le nouveau comité exécutif de la Ville de Montréal a évalué que le chemin n’est plus sécuritaire pour les cyclistes, lors de sa séance du 25 novembre.

Selon les critères de la Ville centre, une artère exclusive aux autobus est estimée propice à la cohabitation bus-vélo s’il y a moins de 20 bus qui y circulent par heure. Ceci équivaut à un bus toutes les trois minutes. Or, c’est un véhicule chaque minute et demie qui passe sur le boulevard, d’où un débit de 40 bus par heure.

L’autorisation initiale, édictée le 26 mai de cette année, découle d’une erreur d’analyse.

La Ville avait uniquement étudié le rythme de passage des bus vers le métro Côte-Vertu lors de l’heure de pointe du matin. Elle avait aussi observé le volume en direction ouest, vers le secteur industriel, durant l’heure de pointe en après-midi.

Dans ces deux situations, moins de 20 bus par heure circulaient.

Réalité

Ce n’était pas le cas sur les voies opposées durant le même intervalle de temps, où le débit excédait du double le palier de sécurité. Il s’agit de la voie en direction ouest lors de l’heure d’achalandage matinale, et de la voie en direction de la station Côte-Vertu à l’heure de pointe du soir.

2,63 km

Le tronçon du boulevard Côte-Vertu entre le boulevard Marcel-Laurin et la rue Begin a une longueur d’environ 2,63 km.

Un plus grand nombre de bus emmènent les usagers depuis le métro Côte-Vertu vers le secteur industriel de Saint-Laurent en début de journée. En fin d’après-midi, la plupart reprennent l’orientation inverse, vers le terminus et les quartiers résidentiels. La méthodologie employée par la Ville n’a pas permis de tenir compte de cette réalité.

Il est à noter que le boulevard Côte-Vertu est l’un des rares où les voies réservées sont fonctionnelles dans les deux sens opposés durant les mêmes heures de pointe. La majorité des chemins réservés à Montréal ouvrent dans une seule direction lors des périodes de pointe.

Enlever par simplicité

Bien qu’il serait possible d’autoriser la présence de vélos sur les voies du boulevard Côte-Vertu aux moments où le volume de bus est bas, Montréal juge cette mesure inadéquate, en citant que la piste cyclable du boulevard Thimens se situe à proximité.

Pour ce faire, chacune des routes destinées aux bus devrait être munie de deux panneaux de signalisation indiquant les horaires où la circulation en vélo y est permise ou interdite, rendant potentiellement le message difficile à comprendre, selon son évaluation.

C’est la Société de transport de Montréal (STM) qui assumera les coûts liés à la modification du balisage, par le retrait du pictogramme de la petite reine.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet