Soutenez

Dons de 133 paires de «sneakers» à des élèves de Saint-Henri

Julian Grau-Brown, un ancien élève du English Montreal School Board, aide à la distribution de souliers pour toute l'école.
Julian Grau-Brown, un ancien élève du English Montreal School Board, aide à la distribution de souliers pour toute l'école. Photo: Josie Desmarais/Métro

Éclats de joie et souliers de sport étaient au rendez-vous aujourd’hui à l’école secondaire James Lyng, dans Saint-Henri. Le jeune Julian Grau-Brown a organisé pour la deuxième année consécutive le «shoe-drive», offrant ainsi à tous les élèves de l’école une paire de chaussures neuves.

«C’est de la magie, c’est vraiment extraordinaire», se réjouit l’étudiant en travail social à McGill en observant les adolescents déballer leurs chaussures. Celui qui a fait un stage à James Lyng pendant la pandémie, au charisme contagieux, se fait interrompre à plusieurs reprises pendant son entretien avec Métro par des membres du personnel ou des élèves qui le remercient et prennent de ses nouvelles.

Ce n’est pas tous les élèves qui ont accès à une paire de sneakers neufs. Si je peux aider une famille, qui n’aura pas à acheter [des souliers], c’est tout le bonheur du monde.

Julian Grau-Brown

L’ancien élève de la Commission scolaire English-Montréal (CSEM) réitère l’importance d’avoir de bons souliers pour la confiance et l’estime de soi, essentiels pour la réussite scolaire.

La boutique en ligne Exclucity a donné 50 paires de souliers, et le don d’un ancien employé de la CSEM, Eddy Hong, a permis d’acheter les paires supplémentaires pour que tous et toutes puissent en recevoir.

«Je n’avais pas les moyens d’avoir une paire de souliers neufs en grandissant», explique Eddy Hong. Ce dernier a eu l’impulsion de donner le «shoe-drive» après avoir vu un reportage sur l’édition de l’année dernière. «Ça me permet de faire quelque chose pour les jeunes», ajoute-t-il, visiblement émotifs.

Julian Grau-Brown. Josie Desmarais/Métro

«De voir un élève que j’avais il y a six ou sept ans [redonner aux jeunes], ça me rend encore plus fier», affirme le directeur de l’école secondaire James Lyng, Giovanni Iammarrone, qui a enseigné l’histoire à Julian Grau-Brown.

 «Il a toujours eu ce désir de faire un changement pour les autres», ajoute-t-il, aucunement surpris que son ancien élève se mobilise pour sa communauté.

Un peu plus loin, Morgan, un élève de cinquième secondaire, déballe des souliers jaunes. «Ils sont absolument incroyables», s’exclame-t-il.

«Cela aide les jeunes à obtenir ce dont ils ont besoin. Meilleurs sont tes souliers, mieux tu peux réussir», ajoute l’adolescent en référence à l’évènement, faisant écho aux commentaires de Julian Grau-Brown.

Ce dernier songe d’ailleurs à élargir le «shoe-drive» à d’autres écoles, notamment dans le réseau francophone.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.