Ahuntsic-Cartierville
11:07 24 février 2020 | mise à jour le: 24 février 2020 à 11:23 Temps de lecture: 3 minutes

Cristina Rosato : rêver au grand écran

Cristina Rosato : rêver au grand écran
Photo: Collaboration spéciale/CBSC’est dans le quartier de Bordeaux où elle a passé une partie de son enfance que le rêve de comédienne de Cristina Rosato est né.

Née à Bordeaux, Cristina Rosato enchaine les rôles depuis 2003, ici comme aux États-Unis, dans des séries de télévision et des longs métrages. Celle que les spectateurs peuvent voir dans le film Mafia Inc. réalise son rêve de petite fille.

Dans Mafia Inc., réalisé par Podz, Cristina Rosato joue Vicki Di Renzi, une barmaid qui attirera l’attention de Vince Gamache, personnage principal incarné par Marc-André Grondin. «Cette femme est extraordinaire. Elle est seulement citée cette fois. Mais son histoire est hallucinante.»

Cristina Rosato a accepté ce rôle dans Mafia Inc. en espérant justement qu’il y ait une suite et que le personnage soit plus développé.

Jouer des femmes fortes, c’est ce qui lui plaît le plus. Elle correspond à ce genre de personnages qu’elle aime aussi.

«Ce sont aussi des femmes qui n’ont pas peur d’être vulnérables. J’essaye toujours de porter cela.» – Cristina Rosato qui joue Vicki Du Renzi dans Mafia Inc.

Un rêve

Cristina Rosato est née en 1983 à Bordeaux. «Nous résidions sur la rue Frigon, là où mes grands-parents et arrière-grands-parents habitaient.»

Alors qu’elle avait 6 ans, elle regardait un film avec sa grand-mère. «C’était Indiana Jones. Il jouait un archéologue. J’avais compris que ce n’était pas son vrai travail, mais en tant que comédien, il pouvait faire n’importe quoi.» C’était le déclic pour la petite fille qui voulait faire plein de métiers. Elle assure que le film l’a vraiment marquée. Elle est convaincue que le désir d’être comédienne est né ce jour-là.

Toutefois, ce n’est que vers la vingtaine que le cinéma prend toute sa place dans sa vie. «Je m’étais lancé dans des études en marketing et en commerce. Comme j’étais bonne en mathématiques, cela allait bien. Mais en fait je ne voulais plus passer des examens.»

L’impulsion viendra aussi de son cousin Bruno Rosato, directeur de casting bien établi. «Une fois, je lui parlais au téléphone et il m’avait dit ‘’si tu veux faire ce métier, vas-y, mais prend des cours. Fait cela sérieusement’’.» Le conseil est écouté et Cristina prend alors des cours du soir et de fins de semaines.

«Mon mentor a été la grande coach d’acteurs Jacqueline McClintock. Elle a eu les clés de mon cœur.»

Par la suite, un passage par l’Académie Américaine des Arts Dramatiques de Los Angeles donnera les outils à Cristina pour s’assurer une carrière sans interruption depuis près 17 ans.

Les téléspectateurs québécois ont déjà pu apercevoir Cristina Rosato dans la dernière saison de Trauma sous les traits de Giulia Amaro ou dans Nouvelle Adresse jouant Soledad. Sinon, elle a enchainé les rôles dans une trentaine de production essentiellement aux États-Unis.

Articles similaires