Ahuntsic-Cartierville
15:46 19 juin 2020 | mise à jour le: 19 juin 2020 à 15:46 temps de lecture: 3 minutes

Léger retard pour la rue partagée

Léger retard pour la rue partagée
Photo: ArchivesLe concept de rue temporaire partagée prévu sur le boulevard Gouin Est.

La rue partagée temporaire sur le boulevard Gouin Est a pris du retard. Prévue pour cet été, elle devait être prête à la mi-juin. Ce n’est finalement qu’en début de semaine qu’a été annoncée la fin de la planification de l’aménagement et que les soumissions ont été lancées.

Même s’il se réjouit de voir le projet avancer, le conseiller du Sault-au-Récollet, Jérôme Normand, a admis que les travaux de voirie prévus «ont dû être reportés de quelques semaines compte tenu de la pandémie», dans un courriel adressé aux résidents.

Sur une rue de ce genre, les corridors usuels, soit trottoirs, chaussée pour les véhicules et piste cyclable balisée, disparaissent. Piétons, cyclistes et automobilistes se partagent le même espace, un peu comme sur la rue Sainte-Catherine, au centre-ville de Montréal.

L’arrondissement veut mener l’expérience sur une soixantaine de mètres sur le boulevard Gouin Est, entre l’avenue De Lorimier et la rue des Prairies. Le concept sera expliqué par des panneaux aux entrées de ce tronçon.

Pour la phase test, la chaussée sera surélevée au niveau du trottoir au sud, des arbres en pots seront disposés sur la bordure nord et l’asphalte sera peint avec un graphisme qui restitue l’idée de pavés en pierre. La vitesse pour les voitures sera limitée à 20 km/h.

Sondage

Une fois les aménagements finis, un mécanisme d’évaluation permettra de recueillir les commentaires des riverains et des passants pour une période allant jusqu’à l’automne. À terme, l’arrondissement souhaite implanter de façon permanente le concept sur un demi-kilomètre soit entre la rue De Martigny et l’avenue Hamelin.

Pour ce genre de projet, la ville-centre accorde un financement de 100 000 $ pour la phase test et l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville devra ajouter la même somme.

Fontaine commémorative

Une place dotée d’une fontaine devrait être réalisée non loin de la rue partagée, à l’angle de la rue De Martigny. Ce sera le premier élément urbanistique de cet aménagement.

Le lieu baptisé Place de la fontaine commémorative est érigé en mémoire de la vieille fontaine à chevaux. Elle avait été installée à cet endroit vers 1913 et retirée en 1925. L’appel d’offres est en cours. Le contrat devrait être octroyé lors du conseil d’arrondissement de septembre en prévision des travaux cet automne.

Articles similaires