Ahuntsic-Cartierville
18:11 14 juillet 2020 | mise à jour le: 14 juillet 2020 à 18:17 temps de lecture: 3 minutes

Dépôt de neige réglementé dans les ruelles à Ahuntsic-Cartierville

Dépôt de neige réglementé dans les ruelles à Ahuntsic-Cartierville
Photo: ArchivesDéposer la neige des entrées de garages sur la voie publique est possible moyennant 50$ par hiver.

De nouvelles dispositions pour le déneigement permettront aux propriétaires d’Ahuntsic-Cartierville de déposer leur neige dans les ruelles afin qu’elle soit ramassée par la Ville. Certaines conditions s’appliqueront.

Déjà depuis l’hiver dernier, un permis de 50$ était nécessaire pour les maisons unifamiliales et pour les immeubles de moins de cinq logements afin que les propriétaires puissent déposer la neige dans la rue.

Selon les amendements apportés lors du dernier conseil d’arrondissement, des modalités similaires, calculées selon la superficie dégagée, s’appliqueront pour les ruelles. Toutefois, un passage d’au moins 1,5m doit être libéré pour les piétons et les amoncellements de neige doivent éviter de bloquer l’accès aux immeubles.

Même chose dans une rue à sens unique d’une largeur minimale de 5m. Et quand il est impossible d’y déposer la neige, un emplacement éloigné pourra être désigné.

Par ailleurs, les détenteurs d’un abri Tempo ne sont pas assujettis au permis.

Plaintes

Plus de 2500 résidents se sont prévalus du permis pour le premier hiver, l’an dernier. Il est toujours possible d’en bénéficier, au même tarif.

Quelque 262 plaintes ont été logées au 311 alors que certains résidents avaient signifié leurs doléances durant les séances du conseil, jugeant qu’il leur était impossible de sortir.

«Ce ne sont pas des gens qui se plaignent de leurs voisins. Ce sont des citoyens qui voulaient s’informer du règlement», assure la mairesse de l’arrondissement, Émilie Thuillier.

La mise en place du permis de dépôt de neige pour les particuliers venait mettre de l’ordre dans une situation qui semblait difficile à gérer, alors que des citoyens ne respectaient pas l’interdiction stricte de déposer la neige sur la voie publique.

Un problème récurrent, l’arrondissement devait faire des campagnes de sensibilisation parce que cette quantité de neige supplémentaire engendrait un surcoût et des délais dans les opérations de déneigement.

Articles similaires