Ahuntsic-Cartierville

Patrimoine exceptionnel

Vivre ici. Photo:

Le Sault-au-Récollet est le secteur le plus ancien de l’arrondissement. C’est la raison pour laquelle le site patrimonial de l’Ancien-Village-du-Sault-au-Récollet, déclaré en 1992, rassemble des bâtiments de haute valeur, dont l’église de la Visitation, classée monument historique en 1974, la plus ancienne de l’île de Montréal.

Le toponyme Sault-au-Récollet fut attribué au lieu avant la fondation de Montréal par Paul Chomedey de Maisonneuve, à la suite de la noyade tragique du missionnaire récollet Nicolas Viel et de son compagnon de route autochtone Ahuntsic dans les rapides de la rivière, le 25 juin 1625. 

Les Sulpiciens, devenus seigneurs de l’île de Montréal en 1663, érigent le Fort Lorette en 1691, puis construisent une digue sur le site des rapides, entre 1724 et 1727. Celle-ci alimentera quelques années plus tard un moulin à scie et un premier moulin à farine, qui seront suivis de moulins à carde et à clous.     

La paroisse de la Visitation-du-Sault-au-Récollet est constituée en 1736. Les prêtres de Saint-Sulpice continueront d’ailleurs de la desservir jusqu’en 1775.

La municipalité de la paroisse du Sault-au-Récollet sera quant à elle formée en 1845. À l’instar d’Ahuntsic, de Cartierville et des autres municipalités issues de ce territoire, elle sera annexée à Montréal au début du 20e siècle. Saraguay se joindra à la métropole en 1964. 

Les bâtiments ruraux et villageois se partagent l’espace avec les résidences plus cossues dans ce secteur pittoresque caractérisé par une abondance de végétation.

Église de la Visitation
L’Église de la Visitation. Crédit: Archives Métro Média

Trois monuments historiques classés sont compris dans le site du patrimoine: l’église de la Visitation, la maison du Pressoir et la maison Saint-Joseph-du-Sault-au-Récollet, de même que la maison Persillier-Dit-Lachapelle.

Maison du Meunier 

Sur la rue du Pont menant à l’île de la Visitation, aux abords de la rivière des Prairies, ce bâtiment ancestral ne passe pas inaperçu dans le paysage. 

La maison du Meunier a été construite vers 1727 par les Sulpiciens. Ces derniers ayant comme devoir en tant que seigneurs de bâtir des moulins pour leurs censitaires, ils érigent alors une digue reliant l’île de la Visitation à la rive, ainsi que quatre moulins, dont le moulin à farine, aujourd’hui la maison du Meunier.   

Elle fait partie du site patrimonial de l’Ancien-Village-du-Sault-au-Récollet.

Maison du Meunier
Maison du Meunier. Crédit: Josie Desmarais, Métro Média

Sur la terrasse d’où on peut observer les vestiges du moulin, le Festigoût Café offre un menu bistro.  

Pont Papineau-Leblanc
Pont Papineau-Leblanc – Île de la Visitation. Crédit: Josie Desmarais, Métro Média

Histoire et nature en ville

Joyau de l’arrondissement, le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation se déploie le long de la rivière des Prairies. Habité de précieux témoignages du passé, il offre un cadre unique dépaysant.

Ce terrain de jeu de 34 hectares de superficie est idéal pour les randonnées pédestres, à vélo ou sur les pistes de ski de fond aménagées, selon la saison. Quelque huit kilomètres de sentiers parcourent l’île de la Visitation de part et d’autre, agrémentés de belvédères surplombant la rivière.  

Accéder au parc-nature en empruntant la rue du Pont permet de s’arrêter visiter le site des anciens moulins et la maison du Meunier. La maison du Pressoir, abritant un centre d’interprétation de l’histoire du Sault-au-Récollet, fait aussi partie des installations.

Ce texte a été rédigé dans le cadre de la série Vivre Ici. Ce dossier estival produit par Métro Média présente des lieux d’intérêt situés aux quatre coins de la métropole. L’objectif : faire découvrir aux Montréalais et Montréalaises les endroits où il fait bon s’activer, se promener et se détendre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Ahuntsic-Cartierville.

Articles récents du même sujet