Soutenez

Québec solidaire remporte l’élection dans Maurice-Richard

Haroun Bouazzi.
Haroun Bouazzi Photo: Gracieuseté - Daniella Barreto

Après une chaude lutte avec la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), Audrey Murray, c’est finalement le solidaire Haroun Bouazzi qui a été élu dans la circonscription de Maurice-Richard, selon les projections de Radio-Canada.

Il succède ainsi à la députée sortante Marie Montpetit, qui avait été élue pour les libéraux en 2018. Celle-ci siégeait comme indépendante depuis son exclusion du parti en novembre dernier en raison d’allégations de harcèlement psychologique. Elle avait décidé de ne pas se présenter pour le scrutin de 2022.

Le nouveau candidat libéral, Jonathan Marleau, n’aura donc pas été en mesure de maintenir ce siège pour son parti.

C’est la première fois que Québec solidaire est élu dans cette circonscription située à Ahuntsic-Cartierville, qui oscille historiquement entre le Parti québécois et le Parti libéral.

Haroun Bouazzi possède plusieurs années d’expérience en informatique dans le milieu financier. Il a notamment été vice-président adjoint, architecture d’entreprise et de solutions, pour la Banque du développement du Canada (BDC). Il s’agissait d’une première campagne électorale pour lui.

«Je me sens très reconnaissant envers les citoyens et les citoyennes de Maurice-Richard qui m’ont accordé leur confiance, indique-t-il, en entrevue avec Métro. Je vais porter une voix solidaire forte et constructive à l’Assemblée nationale.»

Engagements locaux

Parmi les engagements locaux de M. Bouazzi pour la circonscription de Maurice-Richard, on compte notamment un appui aux projets d’écoquartier Louvain Est et de Promenade-du-Sault.

«Il y a plusieurs questions à propos du site Louvain, explique-t-il. Il y a celles du communautaire avec le manque de locaux et celles des logements sociaux. La communauté et la mairesse en veulent davantage, donc je vais porter cette voix-là à l’Assemblée et me battre pour améliorer la situation du logement à Montréal.»

Le nouveau député a également fait part de son intention de résoudre la problématique du transport des élèves de l’école Sophie-Barat à leurs locaux temporaires pendant les travaux de réfection de l’établissement scolaire.

«On va s’assurer que les personnes qui sont imputables le soient et qu’il y ait plus de transparence pour les parents et les enseignants», soutient-il.

La rentrée parlementaire des élus est prévue pour le 15 novembre à Québec.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Ahuntsic-Cartierville.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.