Hochelaga-Maisonneuve

Le Cercle de Fermières HM célèbre son cinquième anniversaire

C'est vraiment Marcelle Béchard.
Marcelle Béchard est la présidente du Cercle de Fermières Hochelaga-Maisonneuve depuis deux ans. Photo: Jason Paré/Métro Média

Le Cercle de Fermières Hochelaga-Maisonneuve célébrera son cinquième anniversaire le 31 mai.

Un total de 32 membres font partie du nouveau Cercle de Fermières Hochelaga-Maisonneuve lors de sa fondation en 2016. Déjà très impliquée auprès des gens du quartier et membre du conseil d’administration régional de la Fédération 13 regroupant les secteurs de Laval, Montréal et Vaudreuil-Soulanges, Émilie-Monique Laveau caressait depuis longtemps le rêve de créer un cercle dans Hochelaga-Maisonneuve.

Après plusieurs démarches, le directeur du CCSE Maisonneuve de l’époque, Stéphane Vincent, manifeste son intérêt pour avoir un Cercle de Fermières dans ses locaux.

La première réunion mensuelle a lieu le 15 septembre 2016 et une première Expo-Vente se tient les 15 et 16 octobre 2016, attirant 160 visiteurs.

Des festivités retardées

Aucune activité publique n’est prévue pour l’instant pour souligner l’anniversaire du Cercle de Fermières Hochelaga-Maisonneuve et il est encore trop tôt pour déterminer s’il y aura un Expo-Vente cet automne. Celle de 2020 a été annulée.

La présidente, Marcelle Béchard, espère pouvoir faire quelque chose en parallèle au 50e anniversaire du CCSE Maisonneuve en septembre.

Normalement, les membres se réunissent deux fois par semaine, mais la pandémie a mis un frein à leurs activités.

«On a fermé le 13 mars, on a rouvert en septembre et finalement, on a réussi à faire notre assemblée générale annuelle et ç’a fermé le lendemain.»

Malgré tout, le cercle est parvenu à recruter trois nouvelles membres depuis l’automne et même si les Fermières ne peuvent pas se réunir, elles n’ont pas chômé pour autant.

«On a un projet avec Alexandre Leduc [député d’Hochelaga-Maisonneuve] pour tricoter des articles pour l’hiver pour les personnes en situation d‘itinérance. Ça fait deux ans qu’on tricote des bas, des foulards, des mitaines pour ces personnes.»

En 2019, les vêtements avaient été distribués pendant La Nuit des sans-abri, laquelle avait eu lieu à la place Gennevilliers-Laliberté, face au marché Maisonneuve. L’automne dernier, c’est CARE Montréal qui s’est chargé de la distribution, explique Mme Béchard.

Les Fermières ont également conçu des masques de la Cuisine Collective Hochelaga-Maisonneuve, souligne la présidente.

Enfin, une partie des profits faits lors des Expos-Ventes sont versés à des organismes de bienfaisance, tels que la Fondation Olo, Mira, Préma-Québec et l’Associated Country Women of the World.

Fondés en 1915, les Cercles de Fermières du Québec (CFQ) ont pour mission d’améliorer les conditions de vie des femmes et des familles, ainsi que de préserver et transmettre le patrimoine culturel, culinaire et artisanal.

Articles récents du même sujet