Ahuntsic-Cartierville
16:39 23 mars 2021 | mise à jour le: 23 mars 2021 à 16:40 temps de lecture: 2 minutes

Des tables rondes pour l’environnement

Des tables rondes pour l’environnement
Photo: ArchivesLes ateliers auront lieu entre le 23 mars et le 29 avril.

Une alliance d’organismes environnementaux s’est jointe au Front commun pour la transition énergétique (FCTÉ) pour accomplir des objectifs de formation citoyenne. Ensemble, ils organisent une série de quatre activités virtuelles et gratuites appelées les ateliers Montréal ZéN.

Le but de ces ateliers est de rassembler des résidents par arrondissement afin que ceux-ci dialoguent sur les enjeux climatiques de leur secteur et proposent des solutions de transition énergétique.

«La transition est une autre façon de se loger, de se déplacer, de se nourrir, bref de vivre, tout en pouvant enfin tendre vers la carboneutralité», affirme Jean-François Lefebvre, porte-parole d’Imagine Lachine-Est.

Les participants auront également la chance d’en apprendre davantage sur les recherches en transition énergétique, en gestion du changement et en communication sur le climat.

Ces échanges virtuels sont organisés en collaboration avec plusieurs organismes des différents secteurs de l’Île de Montréal, notamment le Groupe de recommandations et d’actions pour un meilleur environnement (GRAME), Solidarité Ahuntsic et le collectif Solon.

Les ateliers auront lieu entre le 23 mars et le 29 avril pour les résidents d’Ahuntsic-Cartierville, Lachine, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Montréal-Nord et Rosemont.

Un évènement de clôture rassemblant tous les groupes participants des cinq arrondissements aura lieu le 13 mai.

Les résidents qui s’inscrivent s’engagent à participer aux quatre séances de l’initiative.

Afin d’encourager un taux élevé de participation, Desjardins et Bicycles Quilicot feront tirer cinq vélos électriques d’une valeur de 3000$ chacun parmi les participants.

Actions concrètes

La carboneutralité est l’objectif ultime du FCTÉ. Le regroupement souhaite élaborer des solutions pour limiter les émissions de CO2.

«On veut travailler vers une vision commune et globale de la nature des changements climatiques. L’objectif est également de déboucher sur des actions concrètes.» – Jacques Lebleu, porte-parole de Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville (MEAC)

Le FCTÉ a d’ailleurs publié sa Feuille de route pour un Québec zéro émission nette en novembre. Le document d’une centaine de pages présente un catalogue d’actions sur la transformation énergétique.

Créé en 2015, le FCTÉ est un regroupement de 90 organisations environnementales.

En collaboration avec Amine Esseghir

Articles similaires