LaSalle

Redonner l’espoir en Ukraine

Redonner l’espoir en Ukraine
Photo: Messager LaSalle – Carl SincennesJusqu’à présent, plus de 1000$ ont été récoltés pour l’«Opération Ukraine» grâce à la vente de chocolats.

Une douzaine de jeunes de l’Église pentecôtiste Trinity de LaSalle se rendront durant l’été à Lviv en Ukraine afin d’animer des camps d’été pour les orphelins.

Le pasteur Paul Lasanté coordonne l’«Opération Ukraine» où un camp de 7 à 8 jours sera tenu pour une centaine d’enfants de différents groupes d’âge. Il affirme qu’en plus de les amuser, les jeunes leur apporteront nourriture, vêtements et d’autres éléments d’hygiène corporelle comme du dentifrice, par exemple.

«Les enfants ukrainiens vont se souvenir de nous, même des années plus tard, des choses qu’on a faites, des noms des Canadiens qui sont venus», confie-t-il.

Selon lui, les orphelins ont de la difficulté à se projeter dans le futur, mais cette expérience leur permet de s’ouvrir sur le monde et fait une différence.

«On essaie d’offrir de l’espoir, de l’amour», conclut-il.

L’adolescent, Francisco Moreno-Molina, veut participer à cette activité non seulement pour aider des personnes dans le besoin, mais aussi pour en apprendre plus sur d’autres cultures.

Pour la jeune adulte, Esther Dobe, ce sera une expérience utile dans le cadre de ses études en travail social et elle dit que ça permet de changer la perspective qu’on a du monde.

«Ici, on dit souvent qu’on veut aider les gens, c’est beau donner de l’argent. Mais quand tu t’impliques dans un projet, ça change les personnes qu’on aide et nous aussi.»
— Esther Dobe, participante à «Opération Ukraine»

Elle ajoute que tous les participants forment une équipe unie et que leur esprit d’équipe les aidera à faire cette action de bénévolat. Pour bien s’y préparer, elle tente d’apprendre l’ukrainien grâce à une application mobile et de goûter à des mets traditionnels.

Une connexion forte
Bien avant de démarrer le projet avec les jeunes de son église, le pasteur Lasanté s’est impliqué en Ukraine. Avec sa femme, il y a travaillé durant une dizaine d’années et a même adopté des enfants.

Au cours de son mandat là-bas, il a aussi coopéré avec des orphelinats de la région de Lviv, près de la frontière polonaise. Déjà à ce moment, son épouse et lui organisaient des camps de quelques heures et des évènements locaux pour les orphelins. Il parle désormais couramment l’ukrainien.

Financement
Chaque jeune doit amasser environ 3000$ afin de financer tous les coûts reliés au voyage, tels que les billets d’avions et assurances, mais aussi l’achat de matériel qui sera donné aux orphelins.

Plusieurs activités de collectes de fonds, dont la vente de chocolats, sont tenues durant l’année afin de financer le périple. Ils se rencontrent chaque mercredi pour faire le point et planifier le voyage.

Plus d’infos