LaSalle

Se retrouver entre mamans à LaSalle

Se retrouver entre mamans à LaSalle
Photo: Gracieuseté – Morgan Petroski PhotographyLes mamans sont invitées à amener leurs bébés au cercle de nouvelles mamans

Une LaSalloise a créé un cercle de nouvelles mamans qu’elle reçoit dans l’ambiance réconfortante de sa maison pour les aider à sortir de l’isolement et aborder des thématiques qui les touchent dans leur quotidien.

La mère de trois enfants Sara Del Bello a donc créé une série mensuelle de quatre rencontres, qui permet aux femmes de s’ouvrir sur leur situation et à se concentrer sur elle-même et non sur leur bébé, durant les deux heures d’ateliers.

Selon elle, cela vient combler un manque dans les services postnataux qui ne mettent pas assez l’accent sur les mères. Mme Bel Bello dit avoir vécu cette situation, alors qu’elle venait d’accoucher et c’est ce qui a mené à la création du cercle de nouvelles mamans.

La Salloise est devenue une doula postnatale. Il s’agit d’une personne formée pour informer et accompagner les nouveaux parents après la naissance d’un bébé. Elle est ainsi une professionnelle en périnatalité qui ne commet aucun geste de nature obstétrical. De plus en plus de familles font appel à leurs services.

Thèmes
À chaque fois, une thématique différente est abordée dans des groupes restreints qui ne doivent pas dépasser six personnes. L’histoire des naissances, la relation de couple, l’identité de femme font partie des discussions. De plus, elle donne de la documentation aux femmes et des exercices à faire.

«Ce n’est pas une thérapie de groupes, c’est tout simplement un échange avec des discussions franches et ouvertes dans un cadre où on se sent en sécurité et prise en charge», insiste-t-elle.

«C’est deux heures à l’extérieur pour toi, pour prendre du recul et faire des prises de conscience que je n’aurais pas faites moi-même.»
— Sara Del Bello, doula postnatale et fondatrice de Mindful Moi

Elle ajoute que le fait de faire cela chez elle réconforte les mamans qui se sentent ainsi plus à l’aise.

Des collations santé, spécialement conçues pour les mères, et un thé chaud sont servis à chaque rencontre par Sara Del Bello.

Une expérience positive
La participante, Ludivine Teyssier, mère de deux enfants dit que sa deuxième maternité est plus difficile que la première puisqu’elle se passe en hiver et qu’elle était heureuse de retrouver une offre comme celle-ci. C’est le côté social qui l’a incité à s’inscrire puisque toute sa famille habite très loin.

«C’est un espace où on avait la liberté de parler de la maternité plus profondément que dans d’autres cercles de mamans. La structure correspond complètement à comment je fonctionne», détaille-t-elle.

Mme Teyssier mentionne que ces séances lui ont permis de relativiser sa situation. «Parce qu’on est toutes arrivées avec des histoires différentes. Pourtant, on avait tant en commun.»

Elle affirme n’avoir ressenti aucun jugement et avoir compris que la maternité se vit de mille et une façons. Ludivine Teyssier recommande à toutes les mères qui viennent d’accoucher de s’inscrire, mais elle précise qu’il faut être à l’aise à s’ouvrir aux autres et écouter. Toutefois, personne n’est obligé de se dévoiler.

Mme Teyssier aurait aimé qu’il y ait davantage de séances et qu’elles durent plus longtemps. Elle souhaiterait également qu’un temps soit réservé pour parler de son enfant.

Selon les inscriptions, des séries de rencontres sont prévues tous les mois, sauf aux mois de juillet et août. Des cercles francophones et anglophones sont offerts.