LaSalle

Propulser les entreprises

L’avenue Dollard est l’une des artères visées par le fonds. Photo: Archives

LaSalle a créé un nouveau fonds de 100 000$ pour redynamiser les artères du territoire.

Géré par PME MTL Grand Sud-Ouest, le Fonds vitalité des artères commerciales de LaSalle veut favoriser la modernisation des locaux existants et l’implantation de nouveaux commerces.

Ces derniers doivent apporter une valeur ajoutée aux secteurs visés pour bénéficier de la subvention.

Pour la modernisation, on parle d’un réaménagement intérieur ou extérieur, de l’installation d’une nouvelle vitrine ou encore du changement de l’affichage, mais pas de travaux structurels.

«L’objectif est d’inciter les gens à fréquenter l’endroit et donner une meilleure image de la rue», explique la commissaire au développement commercial de LaSalle, pour PME MTL Grand Sud-Ouest, Charlotte Mommaton.

Les artères visées: le boulevard Newman (entre le boulevard Angrignon et la 90e avenue), l’avenue Dollard (entre le boulevard Newman et la rue Salley), la rue Centrale (entre l’avenue Alepin et la 7e Avenue) ainsi que la rue Édouard (entre l’avenue Alepin et la 7e Avenue).

100 000$

Montant total du Fonds vitalité des artères commerciales de LaSalle.

«L’idée, c’est de trouver un rythme de croissance et de profitabilité des entreprises, mais aussi de développer la vitalité des artères», ajoute Mme Mommaton.

Le montant de la subvention varie entre 5000$ et 20 000$ selon l’envergure du projet et elle ne peut dépasser 25% du coût pour une nouvelle implantation et 50% pour un projet de transformation.

Chaque demande acceptée fera l’objet d’un contrat de prêt y incluant l’octroi de la subvention.

L’entreprise doit œuvrer dans le secteur du commerce de détail – sauf les concessionnaires de voitures et les stations-service – ou dans le domaine de la restauration.

Toutefois, les franchises, les bannières et les bureaux professionnels sont exclus.

L’objectif du fonds est d’assurer une vitalité socioéconomique sur les artères commerciales de LaSalle et de maintenir une diversité.

Charlotte Mommaton

L’appel de candidatures est ouvert et sera fermé lorsque le fonds sera épuisé.

Un comité sera bientôt mis sur place pour évaluer les candidatures.

Situation des commerces

Malgré la pandémie et les différentes vagues de fermeture, peu de commerces laSallois auraient fermé leurs portes, selon la commissaire au développement commercial.

En fait, le principal problème serait plutôt le manque de main-d’œuvre qui freine parfois leur relance.

D’autre part, la pandémie a accéléré la transition vers le numérique. Plusieurs entreprises ont dû acheter de nouveaux équipements comme des voitures. Pour certains, ce virage sera pérenne à long terme.

Selon Mme Mommaton, les effets de la pandémie sur le commerce seront réellement visibles au deuxième semestre de l’année prochaine, lorsque le nombre de subventions va diminuer et que les prêts devront commencer à être remboursés.

Articles récents du même sujet