LaSalle

La future école secondaire de LaSalle est-elle déjà trop petite?

uture école secondaire de LaSalle
La future école secondaire de LaSalle en construction, en novembre 2021. Photo: Félix Hurtubise, Archives Métro

Avant même la fin de sa construction, la future école secondaire de LaSalle est-elle déjà trop petite? Selon le comité de parents du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB), la réponse est oui.

Dans sa recommandation sur la proposition de territoire de la future école secondaire, dont Métro a obtenu copie, le comité de parents estime «qu’il existe un consensus à l’effet que la Nouvelle école secondaire LaSalle est déjà trop petite pour répondre aux besoins actuels des familles qui résident à une distance de marche de cette dernière».

Situé sur la rue Lapierre, dans le quadrilatère qui inclut le cégep André-Laurendeau et la nouvelle école primaire de l’Orée-du-parc, le futur établissement scolaire du CSSMB est au centre d’une polémique à cause d’un territoire d’appartenance qui provoque la grogne chez les parents du quartier du Bronx.

Les deux écoles primaires du secteur, Saint-Geneviève-Sud et du Grand-Héron, ont été exclues du territoire de la future école, alors que toutes deux sont situées à moins de deux kilomètres de celle-ci.

Le CSSMB justifie cette décision en indiquant qu’un scénario à six écoles, plutôt que celui à quatre écoles actuellement proposé, aurait amené l’école secondaire au maximum de sa capacité dès 2027-2028 selon ses prévisions.

De 1024 à 850 places

Or, durant la présentation de la future école du CSSMB, le 2 février dernier, il s’agissait de la première fois que le chiffre maximal de 850 places pour des élèves, justifiant l’exclusion des deux écoles du Bronx, était évoqué.

Auparavant, c’est le chiffre de 1024 places qui avait toujours été mis de l’avant par le ministère de l’Éducation du Québec. D’ailleurs, la fiche du projet pouvant être consultée sur le site web du Conseil du trésor, qui a été mise à jour le 22 mars dernier, parle encore de 1024 places.

«La capacité d’accueil de la Nouvelle école secondaire LaSalle est de 850 et celle-ci tient compte des besoins particuliers de nos élèves. En effet, les besoins spécifiques font en sorte que certaines classes accueillent des groupes plus restreints», a répondu par courriel le CSSMB.

À sa capacité maximale d’ici 10 à 15 ans

Même dans un scénario où le territoire comprendrait quatre écoles primaires et exclurait donc les écoles Sainte-Geneviève-Sud et du Grand, la future secondaire de LaSalle pourrait atteindre sa capacité maximale d’ici 10 à 15 ans.

Selon les projections du CSSMB, la nouvelle école secondaire de LaSalle devrait voir une augmentation de 140 élèves entre sa première rentrée en 2023 et la rentrée de 2027, pour s’établir à 710 élèves. Durant cette période, près de 6000 nouveaux logements devraient être construits dans le secteur.

Dans ces données présentées lors de la rencontre d’information du 2 février, on prévoit aussi la création de près de 4200 logements sur le territoire de la future école secondaire dans un horizon de 5 à 10 ans. Ainsi, si on se fie aux projections du CSSMB et à la tendance d’augmentation du nombre d’élèves en fonction des nouveaux logements, la future école secondaire atteindra sa capacité maximale de 850 élèves avant 2038.

Capture d’écran de la présentation sur la future école secondaire du CSSMB du 2 février 2022

Aux yeux de la députée libérale de Marguerite-Bourgeoys, Hélène David, il est clair que la rapide croissance démographique laSalloise pose un défi majeur. «Est-ce que la nouvelle école est déjà trop petite? Probablement que oui», confie l’ancienne ministre, tout en reconnaissant que la planification d’une école représente un «énorme processus» pour le ministère de l’Éducation.

Du côté du CSSMB, on se veut rassurant. «Compte tenu des 2850 places-élèves disponibles dans les deux écoles secondaires situées à LaSalle, le CSSMB prévoit être en mesure de scolariser tous les élèves de ce secteur», explique une porte-parole dans un échange courriel.

L’école secondaire Cavalier-De LaSalle n’aura atteint que les trois quarts de sa capacité en 2026. Il restera donc près de 500 places pour accueillir les futurs élèves résidant sur le territoire de l’arrondissement.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de LaSalle.

Articles récents du même sujet