LaSalle

Une ville de serveurs informatiques au coeur de LaSalle

Photo: TC Media - Hugo Lorini

Le stockage des données de grandes compagnies internationales prend de plus en plus d’importance à travers le monde et depuis un an, LaSalle abrite l’un des centres de données les plus avancés au Canada, sur l’avenue Dollard.

ROOT Data Center opère 24 heures sur 24, sept jours/semaine, et emploie 34 personnes, dont des spécialistes en informatique.

Construit en 2015, le centre de 20 000 pieds carrés de l’avenue Dollard est en pleine expansion et profite d’un budget de 25 M$ sur cinq ans. Il est conçu pour supporter plus de 500 baies de serveurs de puissance. En un coup d’œil, l’endroit ressemble à une vraie ville d’armoires abritant des machines ultraperformantes.
En pleine expansion depuis un an et demi, le centre est quatre fois plus gros et a grandi de 300% pendant cette période.

Données sécurisées
La sécurité y est omniprésente. Le centre n’est pas visible de la rue, il est confiné à l’arrière d’une autre entreprise et n’a aucune affiche extérieure pour annoncer sa présence.

Un long processus d’identification est nécessaire pour y pénétrer. Une fois à l’intérieur, on se retrouve dans une sorte de bunker.

«Nous avons 25 clients, certains parmi les plus grosses compagnies internationales de technologie, qui nous demandent de conserver leurs données en toute sécurité. Des caméras à l’extérieur nous permettent de tout voir», explique A.J Byers, nouveau président-directeur général de l’entreprise depuis mars dernier.

On y découvre un endroit réservé à l’hébergement et l’exploitation d’unités d’alimentation, de commutateurs et d’autres composantes de réseautique.

Un peu plus loin, deux rangées d’armoires à serveurs dotées de portes métalliques de couleur orange, et un département fermé et étanche avec une température de plus de 40 degrés Celsius.
Discrets, les propriétaires de l’entreprise ne divulguent pas la capacité totale de stockage de l’endroit ni les noms de leurs clients.

On nous explique toutefois que l’édifice a la capacité d’installer 25% plus de serveurs dans le même espace défini. «Nous sommes 15% à 20% moins chers que les concurrents», soutient A.J Byers.

Fraîcheur requise
Le centre est doté d’un système de refroidissement unique qui permet de rafraîchir 10 fois plus qu’un système de ventilation régulier, les serveurs et les super ordinateurs desservant sa clientèle.

Ce système éco-supérieur à l’air libre est composé d’une roue thermique géante qui laisse pénétrer l’air extérieur 90% de l’année.
Il maintient une température constante dans le centre des données et dans chaque cabinet, dont la capacité maximale d’énergie est de 40 kilowatts, comparativement à trois à cinq kW dans d’autres centres d’Amérique du Nord.

À l’extérieur, cinq énormes générateurs et une section fermée où se trouve la roue géante qui tourne au plafond à basse vitesse pour alimenter l’entièreté des installations.

Arrivée d’un joueur clé
Avant de se joindre à l’équipe de ROOT, A.J Byers présidait Rogers Data Centres, un des plus importants centres de données au Canada avec ses 15 installations au pays.

L’homme partage son temps entre LaSalle et Toronto. «Mon objectif est de poursuivre la mission de ROOT, d’en faire le leader canadien et de prendre de l’expansion dans plusieurs pays du monde», indique-t-il.

 

Articles récents du même sujet