Le Plateau-Mont-Royal
12:51 5 mars 2021 | mise à jour le: 5 mars 2021 à 12:51 temps de lecture: 4 minutes

Les Valoristes ouvrent un dépôt permanent de contenants consignés

Les Valoristes ouvrent un dépôt permanent de contenants consignés
Photo: Gracieuseté/La coopérative Les ValoristesLe nouveau dépôt permanent de contenants consignés des Valoristes.

Un nouveau dépôt permanent de retour, tri et remboursement de contenants consignés vient d’ouvrir à Montréal. Grâce à l’appui de la Ville ainsi qu’au soutien financier du gouvernement provincial et fédéral, la coopérative de solidarité, Les Valoristes, a pu mettre ce projet sur pied.

Le nouveau dépôt permanent est situé dans l’ancien îlot Voyageur de Montréal, soit l’ancienne gare d’autocars. Il vient compléter le dépôt estival qui se trouve sous le pont Jacques-Cartier. Grâce à la combinaison de ces deux projets, la coopérative compte participer pleinement au nouveau système de consigne qui entrera en vigueur dès 2022 à longueur d’année, et ce, dans une logique d’inclusion et d’économie sociale.

«Depuis la création de la coopérative en 2012, nous rêvions de pouvoir accueillir les valoristes de Montréal toute l’année, dans un lieu permanent. C’est maintenant une réalité», explique la cofondatrice et membre du conseil d’administration, Maricarmen Merino.

Les valoristes sont des hommes et des femmes qui récoltent les contenants consignés dans les espaces publics afin de le réintroduire dans les circuits de réemploi et de recyclage dans le but de générer un revenu. Ils sont des milliers à pratiquer cette activité à Montréal, et ailleurs au Québec, afin d’arrondir leurs fins de mois ou d’améliorer leur qualité de vie.

Avant la mise en place des dépôts, les quantités de contenants ramassés étaient trop grandes pour que les détaillants puissent toutes les accepter, et ce, en raison d’un manque d’espace.

Avec un nouvel endroit viennent un meilleur encadrement et une continuité améliorée. Le travail fait par les valoristes est bon pour la société ainsi que l’environnement et il est maintenant facilité, estime la coopérative. Il sera également mieux reconnu grâce à une plus grande visibilité.

«Chez nous, les valoristes sont accueillis dans un espace sécuritaire, sans jugement, qui favorise l’interaction entre les gens. Cela aide à briser l’isolement, encourage la création des liens et amène un sentiment de communauté qui dépasse l’échange commercial», ajoute  Maricarmen Merino.

L’appui du gouvernement

L’ouverture du dépôt s’est faite le 1er mars, soit la journée mondiale des recycleurs informels. La coopérative l’a vu comme une belle occasion pour souligner cet événement.

Le récent projet des Valoristes s’est réalisé grâce au soutien de la Ville, mais aussi aux financements du gouvernement fédéral dans le cadre du Programme de préparation à l’investissement (PPI) et du gouvernement du Québec dans le cadre du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole (FIRM).

L’appui fourni par d’autres partenaires, dont la Société des Ponts Jacques-Cartier et Champlain et la Caisse d’économie solidaire Desjardins, depuis plusieurs années a aussi rendu l’initiative possible, rappelle Mme Merino.

«Il nous a fallu plusieurs années de travail avant d’arriver où l’on en est aujourd’hui», soutient la coordonnatrice de la coopérative de solidarité Les Valoristes, Marica Vazquez Tagliero.

Les responsables de la coopérative sont très satisfaits de voir ce projet aboutir.

«Après avoir signé le bail, on était tellement heureux. On a ressenti une reconnaissance énorme. Ça va nous permettre de continuer notre travail et de donner un meilleur service aux gens, mais à la fois de nous faire connaître davantage», s’exclame avec fierté Mme Vazquez Tagliero.

La coopérative a initialement été fondée dans le but de répondre aux besoins des gens procédant à la collecte de contenants recyclables et de se positionner contre l’abolition de la consigne.

Articles similaires