Montréal-Nord
11:14 18 septembre 2019

Logements insalubres: L’administration de Christine Black défend son travail

Logements insalubres: L’administration de Christine Black défend son travail
Photo: FELIX O.J. FOURNIER TC MEDIA MTL

L’administration de Christine Black a défendu son traitement des plaintes pour logements insalubres, lors du dernier conseil d’arrondissement, le 9 septembre.

En dévoilant certaines statistiques dans un document intitulé État de situation – Dossier salubrité Montréal-Nord, la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, a soutenu que le nombre de plaintes soumises à l’arrondissement pour insalubrité, sécurité ou extermination dans un logement était stable depuis les dernières années et que les plaintes étaient traitées dans le délai requis.

Statistiques dévoiles sur les plaintes sur la salubrité, la sécurité, les punaises de lit et l’extermination:

  • 2015: 332
  • 2016: 288
  • 2017: 290
  • 2018: 357

« Pour 2019, on a une quantité de plaintes qui ressemble relativement à la moyenne, a affirmé la mairesse. On a une plus grande équipe qui répond au même nombre de plaintes. Dans la logique des choses, on est plus efficace. »

C’est la conseillère indépendante Renée-Chantal Belinga qui avait demandé cet état de situation, lors du conseil d’arrondissement du 12 août. Elle une fois de plus posé des questions similaires sur le dossier le 9 septembre.

« C’est un dossier qu’on traite avec beaucoup de sérieux parce qu’il a un impact sur la qualité de vie des citoyens et c’est un dossier de santé publique, a fait valoir la mairesse. On est passé de 5 à 7 inspecteurs et 7 à 10 employés. C’est une équipe qui est dévouée qui est dédiée. On a formé les employés pour qu’il y ait une meilleure détection des moisissures. Depuis deux ans, on a plus d’effectif et on a amélioré nos pratiques. », a-t-elle poursuivi.