Montréal-Nord
20:17 11 février 2020

Un chantier durant l’année scolaire devant l’école Jules-Verne?

Un chantier durant l’année scolaire devant l’école Jules-Verne?
Photo: Archives Métro MédiaL'école primaire Jules-Verne

Une fois de plus, l’appel d’offres pour rénover le parc-école Jules-Verne s’est avéré infructueux pour l’Arrondissement de Montréal-Nord. Afin d’éviter d’encore reporter les travaux d’un an, l’administration envisage de permettre à ce chantier de se dérouler pendant l’année scolaire.

C’est la deuxième fois que des soumissions trop onéreuses sont reçues par rapport aux estimations des professionnels. Au printemps 2019, on avait voulu donner le coup d’envoi de ce projet du corridor vert, mais cette même conclusion avait forcé le report de celui-ci pour 2020.

Afin d’éviter de faire patienter les jeunes du quartier une année de plus avant de profiter de leurs nouvelles installations, les travaux pourraient s’effectuer pendant l’année scolaire.

«On souhaitait pouvoir faire les travaux uniquement en période estivale, mais là on réalise que ça peut être contraignant pour les compagnies pour qui c’est la grosse période, explique la mairesse, Christine Black. Ce n’était pas notre souhait de le faire pendant la période scolaire, mais en même temps, on se rend compte que ça crée des enjeux importants au niveau du financement de ce projet», poursuit-elle. Elle ajoute que des mesures seront prises pour limiter les entraves causées par le chantier et garantir la sécurité des nombreux enfants qui passent chaque jour devant l’endroit.

Un agrandissement

Le nouveau parc aurait non seulement des modules modernisés, mais serait aussi agrandi pour qu’il occupe toute la devanture nord de l’école primaire Jules-Verne. L’espace serait divisé par zones destinées à certaines tranches d’âge.

Étant donné que ce parc est situé dans le nord-est, il est particulièrement important aux yeux de l’administration locale, vu la rareté des espaces verts dans ce secteur particulièrement densifié. «Il y a 5000 personnes qui passent là chaque jour, souligne la mairesse. On sait que ce sont des espaces très utilisés particulièrement par les jeunes enfants. Notre souhait est qu’il soit réalisé en 2020.»

L’Arrondissement possède une entente avec la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île pour l’utilisation et le réaménagement communs de ce type d’installation.