Montréal-Nord
19:05 12 février 2020 | mise à jour le: 12 février 2020 à 19:05 temps de lecture: 1 minutes

Maison Brignon-dit-Lapierre: 200 000$ pour recréer les pentes naturelles de l’époque

Maison Brignon-dit-Lapierre: 200 000$ pour recréer les pentes naturelles de l’époque
Photo: Archives Métro MédiaConstruite en 1770, la Maison Brignon-dit-Lapierre l’une des plus anciennes maisons de ferme encore debout sur le territoire montréalais.

Suivant une recommandation du Conseil du patrimoine de Montréal, l’arrondissement de Montréal-Nord va recréer la pente naturelle qu’il y avait sur le terrain de la Maison Brignon-dit-Lapierre en 1870, période de référence pour la restauration du site patrimonial.

Pour ce faire, l’abaissement d’un mur de soutènement sera effectué. Un contrat de 200 000$ a été octroyé par l’Arrondissement pour la réalisation des travaux.

À l’époque, la Maison Brignon-dit-Lapierre, l’une des plus anciennes maisons de ferme encore debout sur le territoire montréalais, avait une vocation agricole. Le réaménagement de son terrain, lancé en 2017, vise à ramener cet aspect au site patrimonial. Recréer ses pentes constitue la première d’une série d’interventions que l’administration locale effectuera en ce sens.

Le bâtiment lui-même avait nécessité d’importants travaux de restauration étalés sur plusieurs années, se chiffrant à près de 1,5 M$. La maison avait été rouverte au public en 2011 avec une vocation culturelle.

Articles similaires