Montréal-Nord
18:10 27 août 2020 | mise à jour le: 28 août 2020 à 15:48 temps de lecture: 3 minutes

Le Conseil jeunesse de Montréal-Nord demande d’impliquer les jeunes

Le Conseil jeunesse de Montréal-Nord demande d’impliquer les jeunes
Photo: Courtoisie Gerardo SalazarLes membres de l’organisme ont appelé les élus du conseil d’arrondissement à impliquer les jeunes dans les décisions et à être plus à leur écoute.

Le Conseil jeunesse de Montréal-Nord (CjMN) a présenté jeudi soir ses recommandations concernant les jeunes. Les membres de l’organisme ont appelé les élus du conseil d’arrondissement et la mairesse à impliquer les jeunes dans les décisions et à être plus à leur écoute.

Quelque 16 recommandations ont été présentées au total suite à une consultation auprès de 47 jeunes de Montréal-Nord.

Le CjMN voulait connaître leur avis sur l’offre de services jeunesse dans le cadre du redéploiement de la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord (MCC) et le futur pavillon du parc Henri- Bourassa.

«Il était primordial de mener cette consultation afin de faire connaître l’opinion des jeunes», indique le président du CjMN, Zakaria Zaki Rouaghi, par voie de communiqué.

Dans les recommandations, l’organisme a souligné à plusieurs reprises dans son document qu’une meilleure implication des jeunes dans les prises de décisions serait souhaitée.

«Les jeunes consultés aimeraient être plus présents dans les décisions et voudraient pouvoir participer plus et de manière concrète», souligne le CjMN, qui voit «un grand intérêt [des jeunes] à vouloir s’impliquer et réaliser de grandes choses».

L’organisme recommande donc «de travailler étroitement avec les jeunes et les intervenants jeunesse dans la réalisation de toutes les étapes des projets concernant les jeunes».

Pour impliquer les jeunes, il faut également que les élus maintiennent un dialogue avec les jeunes «pour davantage comprendre [leurs] commentaires, propositions et inquiétudes».

 

Bonifier l’offre de services

Dans les recommandations, figure aussi une envie de la part des jeunes de bonifier l’offre de services de la MCC. Que ce soit avec des activités découvertes, la pratique de certains sports et des projets «de nature communautaire et/ou humanitaire qui pourraient être réalisés de A à Z par les jeunes».

«Les jeunes interrogés manifestent une soif d’apprendre, de développer des habiletés à travers des activités auxquelles ils n’ont pas nécessairement accès» – Conseil jeunesse de Montréal-Nord, dans ses recommandations

La mise sur pied d’un comité de travail «dont l’objectif serait de se pencher périodiquement sur l’offre de services et sur la programmation de la MCC» permettrait de répondre adéquatement aux intérêts des jeunes.

Il va tout de même falloir «un peu plus de bougeotte moins de parlotte», peut-on lire dans le document. Les jeunes interrogés s’attendent «à plus de flexibilité et d’actions spontanées vis-à-vis de certains sujets ou certaines situations telles que de nouvelles opportunités» de la part des élus.

Des recommandations «réalistes»

Les membres du CjMN estiment que les recommandations sont «tout à fait pertinent[es] et réaliste[s]».

Et elles «encouragent des liens structurants et de confiance entre jeunes et élus, liens qui sont trop souvent teintés de cynisme», note l’organisme.

Mis sur pied en décembre 2018, le mandat du CjMN est de conseiller la mairesse et les élus de l’arrondissement de Montréal-Nord sur les questions relatives à la jeunesse.

La mairesse de l’arrondissement, Christine Black, également présente lors de la présentation des recommandations, a souligné «que les jeunes doivent être des partenaires et que nous devons faire équipe avec eux, les écouter et les respecter dans leurs idées, leurs opinions et leurs aspirations».

Articles similaires