Montréal-Nord
16:42 16 novembre 2020 | mise à jour le: 16 novembre 2020 à 16:43 temps de lecture: 3 minutes

Montréal-Nord: un nouveau complexe médical en 2021

Montréal-Nord: un nouveau complexe médical en 2021
Photo: La maquette du futur Complexe médical Montréal-NordArchives Métro

Actuellement en construction, le futur Complexe médical Montréal-Nord devrait accueillir ses premiers patients en 2021. À terme, cette nouvelle infrastructure pourrait attirer plus de médecins dans l’arrondissement, un secteur qui peine à séduire les professionnels de la santé.

Cet imposant projet annoncé en 2019 réunira plusieurs services de santé dans un bâtiment de trois étages situé à l’intersection des boulevards Lacordaire et Léger.

Ce sont les Drs Geneviève Gaudreau et Benoît Benoît qui ont initié ce projet.

C’est le manque «criant» de médecins de famille dans Montréal-Nord qui a poussé les deux médecins à démarrer ce projet.

«C’est l’endroit au Québec où il y a le moins de prise en charge des patients par un médecin de famille, même si c’est à Montréal, remarque Dr Benoît. C’est là qu’a germé l’idée de faire un complexe médical qui va permettre de rassembler de la médecine familiale, mais aussi d’autres professionnels de la santé qui vont desservir Montréal-Nord.»

Plusieurs services

Le complexe accueillera notamment la super-clinique Désy. Celle-ci devrait pouvoir s’agrandir en y emménageant.

Un autre objectif est d’y d’inclure une multitude de services de santé. «La philosophie de faire un complexe médical, c’est d’avoir un one stop shop. Il y a beaucoup de gens qui ont des problèmes de mobilité et ça les avantage de pouvoir aller à un seul endroit pour être desservis», explique Dr Benoît.

Environ 40% du bâtiment est déjà réservé, notamment par des cliniques de radiologie et de physiothérapie. Plusieurs autres professionnels de la santé ont signalé un intérêt de s’y installer.

«On est en train de se choisir les bons partenaires pour avoir un beau dynamisme dans le complexe, soutient Dr Benoît. On veut que ça soit quelque chose qui aide le quartier, qui répond aux besoins de la population.»

La pandémie n’a pas eu d’impact sur la construction du complexe, amorcée en septembre. L’ouverture est prévue au plus tard en juin 2021.

Rétention des médecins

S’il y a peu de médecins à Montréal-Nord, c’est notamment parce qu’il a peu d’infrastructures modernes sur le territoire, ce qui est un facteur de rétention, fait valoir Dr Benoît.

Il promet que le complexe sera «attrayant» pour les médecins. «Il faut que ce soit un endroit dans lequel ils aiment travailler pour qu’il y ait de la rétention.»

En 2018, l’ex-ministre de la Santé Gaétan Barrette avait jugé prioritaire le recrutement de médecins à Montréal-Nord. Une dizaine de docteurs venus de France avaient alors été envoyés dans les quartiers Ahuntsic de Montréal-Nord.

En deux ans, ce sont 48 nouveaux médecins de famille qui sont arrivés sur le territoire d’Ahuntsic-Montréal-Nord, indique le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. Celui-ci est toutefois incapable de mesurer le progrès effectué à Montréal-Nord spécifiquement.

«On est super fiers et satisfaits des résultats et on poursuit nos efforts pour attirer de nouveaux médecins sur le territoire.», a soutenu la relationniste du CIUSSS, Séléna Champagne.

Articles similaires