Outremont & Mont-Royal

Les marionnettes de retour à Outremont pour le Festival de Casteliers

La 16e édition prendra place dans différentes salles de spectacles ainsi qu’en ligne du 3 au 7 mars. Photo: Gracieuseté Luna Boutchan

Incontournable rendez-vous annuel des arts visuels dans le paysage artistique d’Outremont, les marionnettes reviennent cette année dans le cadre du Festival de Casteliers.

La 16e édition prendra place principalement de manière virtuelle du 3 au 7 mars. Au programme, des activités pour toute la famille, des tout-petits aux adultes.

«On essaie de montrer qu’il n’y a pas d’âge pour la marionnette», explique la codirectrice générale et directrice artistique de Casteliers, Louise Lapointe.

En raison de la situation actuelle, la programmation n’inclura pas de marionnettistes internationaux, comme c’est le cas habituellement.

«On mise sur des artistes d’ici pour encourager leur travail. Pour les artistes des arts vivants, ça a été des mois très difficiles à vivre puisqu’il n’y avait pas de rencontres avec le public», souligne-t-elle.

Virtuel

Même si les salles de spectacles ne rouvrent pas, le festival de Casteliers aura tout de même lieu, avec quelques changements. Des alternatives sont offertes.

Chaque jour, le public pourra rencontrer des marionnettistes via des capsules sur Internet. Des ateliers virtuels seront également disponibles pour les tout-petits. D’autres activités gratuites, comme un spectacle extérieur et un café-causerie en ligne, permettront de rapprocher le public et les artistes.

«On aime montrer les différentes facettes des arts de la marionnette, autant les techniques que les thèmes abordés», explique Mme Lapointe.

Comme les représentations en présentiels sont annulées, les différentes compagnies québécoises pourront profiter de chacune des salles comme résidence de création ainsi que pour peaufiner leur travail.

«On ne fait pas de transmission en direct du spectacle. Pour qu’un spectacle sur scène soit aussi bon en virtuel, il faut une très grosse équipe derrière avec des répétitions. On ne voulait pas investir dans ça. On a voulu plutôt investir sur la création et sur les arts vivants», précise la directrice de la programmation.

Parcours

Cette édition du festival soulignera du même coup, par le biais du traditionnel parcours-exposition Marionnettes en vitrines, le 40e anniversaire de l’Association québécoise des marionnettistes (AQM).

Au total, de nombreuses figurines seront exposées dans une trentaine de commerces d’Outremont sur différentes artères, comme les avenues Bernard, Van Horne, Lajoie et du Parc.

«Le quartier vibre sous le signe des marionnettes. Ça, c’est vraiment beau parce que ça offre un bel éventail de la pratique en marionnette depuis 40 ans au Québec», affirme Mme Lapointe.

Parmi les participants, notons Un amour des thés, Yannick Fromagerie, Boutique Citrouille, Iris, la Quincaillerie Home Hardware et la Librairie du square.

Articles récents du même sujet