Outremont & Mont-Royal

Réfection du viaduc Rockland: des cyclistes empruntent les voies fermées

Photo: Vanessa Limoges /TC Média

Bien que la Ville considère le dossier clos pour le moment, plusieurs intervenants considèrent qu’il serait possible d’installer une piste cyclable sur le viaduc Rockland, alors que des cyclistes profitent des travaux pour emprunter les voies fermées à la circulation automobile.

Les travaux de réfection qui ont débuté en mai dernier sous le viaduc force la fermeture de deux voies de circulation sur quatre.

«Le trafic n’est pas plus important depuis le début des travaux et les cyclistes eux, en profitent pour traverser le viaduc de façon plus sécuritaire en utilisant les voies fermées à la circulation automobile», souligne David McNeil, porte-parole de l’Association des piétons et cyclistes d’Outremont.

Initiative spontanée
En temps normal, la plupart des cyclistes qui traversent le viaduc partagent la chaussée avec les automobilistes puisqu’un seul trottoir est mis à la disposition des piétons et cyclistes sur cette infrastructure. Depuis mai, les cyclistes peuvent traverser de façon plus sécuritaire puisqu’ils ont, en quelque sorte, «leur voie réservée».

Patrick Morency, qui étudie la sécurité des usagers de la route pour la Direction de la santé publique de Montréal, indique qu’il n’est pas rare de voir émerger ce genre d’expérimentation naturelle.

«Cela prouve qu’il faut y réfléchir puisqu’il y aura toujours des piétons et des cyclistes qui traverseront cet axe nord-sud, explique-t-il. Avec quatre voies, les véhicules arrivent à grande vitesse et c’est sur ce type de route que les piétons et les cyclistes se blessent à Montréal.»

L’idée d’intégrer une piste cyclable au viaduc avait été soulevée avant que débutent les travaux de réfection, mais elle a été écartée. «Elle aurait nécessité un réaménagement complet et en profondeur des intersections aux approches du viaduc, soit les intersections Jean-talon et Rockland», indique Geneviève Dubé, relationniste à la Ville de Montréal.

Mais cette «expérimentation naturelle» ne relancera pas le débat à la Ville de sitôt.

Questionnée à ce sujet, Mme Dubé a réitéré que le projet de piste cyclable serait peut-être envisagé lors de la conception du futur axe nord-sud qui devrait être construit d’ici 15 ans.

Nouvel aménagement de l'extrémité sud du viaduc Rockland.
Nouvel aménagement de l’extrémité sud du viaduc Rockland.

Un problème plus large
M. Morency soutient toutefois que les blessés se font plus rares sur ce viaduc grâce aux aménagements sécuritaires installés aux deux extrémités du viaduc, soit à Ville de Mont-Royal et à Outremont.

Il réitère toutefois que là, où le bât blesse, «c’est dans les grandes artères qui relient les deux.»

Il serait selon lui, pertinent de repenser cet aménagement rapidement puisque tous les passages nord-sud qui traversent la voie ferrée du Canadian Pacific présentent des dangers similaires.

«Les viaducs de Côte-des neiges, de l’avenue du Parc, de Saint-Denis nécessiteraient tous que l’on intègre des traverses à niveau», spécifie-t-il.

Selon la liste détaillée des collisions déclarées à la Société de l’assurance automobile du Québec, entre 2012 et 2014, un seul accident impliquant un cycliste se serait produit sur le viaduc Rockland, lequel a été gravement blessé.

Articles récents du même sujet