Rosemont
10:51 1 mai 2020 | mise à jour le: 1 mai 2020 à 10:53

Les mesures estivales s’installent au Marché Jean-Talon

Les mesures estivales s’installent au Marché Jean-Talon
Photo: Josie Desmarais/MétroLes étals de fruits et légumes du marché Jean-Talon sont protégés par des panneaux de plastique.

Limites à la circulation, entrées contrôlées, distributrices à désinfectant: le Marché Jean-Talon enfile des habits différents pour sa saison estivale, qui s’amorçait jeudi.

Comme à son habitude, le marché de La Petite-Patrie a démonté ses murs hivernaux, cette semaine.

Mais pandémie oblige: l’établissement commercial s’est muni de règlements stricts pour sa saison la plus achalandée. L’entrée des visiteurs sera entre autres contrôlée, comme elle l’a été depuis le décret de l’urgence sanitaire par Québec.

«Les mesures sont faites pour accueillir un maximum de personnes dans les limites possibles du 2 mètres», indique le directeur général par intérim des Marchés Publics de Montréal (MPM), Nicolas Fabien-Ouellet.

Une fois entrés, les consommateurs devront se désinfecter les mains à l’aide de distributrices de gel installées près des trois entrées délimitées par des clôtures. «On réplique l’expérience qu’on a eu cet hiver pour la période estivale», constate M. Fabien-Ouellet.

À l’intérieur du marché, les barrières de plexiglas placées entre les visiteurs et les marchands sont devenues obligatoires. Sans «restreindre le paiement par argent comptant», l’organisme en charge des marchés publics métropolitains encourage l’utilisation de cartes.

Mercredi, le Marché Jean-Talon annonçait d’ailleurs devoir limiter le passage des voitures tout au long de la semaine sur la place du Marché-du-Nord, qui borde le marché au nord et au sud. Les automobilistes pourront toutefois se garer dans les stationnements sous-terrain de l’établissement ou dans les rues du secteur ouvertes à la circulation.

Articles similaires