Rosemont
18:27 22 septembre 2020 | mise à jour le: 22 septembre 2020 à 18:27 temps de lecture: 3 minutes

Des projets pour remédier au manque d’écoles dans Rosemont

Des projets pour remédier au manque d’écoles dans Rosemont
Photo: Google Street ViewÉcole Marguerite-Lajemmerais

Alors qu’une «école transitoire» de 24 classes sera aménagée dans Rosemont, un projet d’école dans le secteur d’Angus, présenté par le Centre de services scolaires de Montréal (CSSDM), a quant à lui été rejeté.

Le projet d’école transitoire implanté dans le secteur du Nouveau Rosemont, s’inscrira dans le Plan québécois des infrastructures 2020-2030. Ce dernier prévoit l’agrandissement et la construction de 16 écoles dans la région de Montréal.

Une école primaire de 24 classes devrait ainsi être construite sur le terrain spacieux de l’école secondaire Marguerite-De Lajemmerais au cours des prochaines années. Le but de cette infrastructure sera de recevoir les élèves d’autres écoles pendant une période de travaux.

«Elle accueillera les élèves de n’importe quelle école dont les travaux seraient trop contraignants pour se réaliser en cohabitation avec les occupants», précise Alain Perron, responsable des relations de presse du CSSDM.

Une fois les chantiers terminés, l’école transitoire deviendrait une école primaire pour les élèves du
quartier.

Aucune date de construction n’est cependant connue et les détails des aménagements n’ont pas encore été définis. Une première somme de 4,7 M$ sur les 31 M$ annoncés par Québec sera versée prochainement au CSSDM afin d’entamer l’élaboration du projet.

Projet rejeté dans Angus

Outre ce projet d’école transitoire, aucune construction d’école n’est cependant prévue dans la circonscription de Rosemont, déplore le député solidaire Vincent Marissal.

Selon lui, le manque d’écoles primaires et secondaires dans ce secteur va se faire sentir de plus en plus fortement puisque les familles s’y installant seront plus nombreuses à vivre là avec des enfants d’âge scolaire dans les prochaines années.

«Dans le secteur des shops Angus en particulier, on vit un mini boom démographique. Plusieurs projets immobiliers de condos à trois chambres sont en construction et devraient attirer des familles», souligne le député de Rosemont.

Un constat que semble partager le CSSDM qui se prépare à l’arrivée d’une plus grande population scolaire dans le secteur d’Angus. Il prévoit d’ailleurs de «poursuivre les démarches menant à la construction une école primaire dans le secteur Angus ou pour mettre en place d’autres pistes de solution en collaboration avec l’arrondissement».

Disant se baser sur des critères de tels que «l’évolution de l’effectif scolaire et l’urgence du besoin d’espace dans le temps», le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur n’a cependant pas donné suite au projet.

Le CSSDM pourra cependant soumettre de nouveau ce projet auprès du ministère s’il souhaite qu’il soit évalué une nouvelle fois.

Articles similaires