Soutenez

Un dictionnaire sur la sexualité récompensé dans Rosemont

Femme assise sur un banc dans un parc
L’autrice Myriam Daguzan Bernier a sorti Tout nu! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité! en avril 2019. Photo: Nicolas Brasseur

Deux Rosepatriennes remportent le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal 2020 pour l’œuvre Tout nu! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité!. Myriam Daguzan Bernier, autrice, et Cécile Gariépy, illustratrice du livre reçoivent une bourse partagée de 5 000$ de la Ville de Montréal.

«Je ne m’attendais pas du tout à ça. Déjà, d’être sélectionnée, j’étais super heureuse puisqu’il y avait d’autres livres présentés avec un très haut calibre. C’est une belle tape dans le dos», affirme Myriam Daguzan Bernier, étudiante en sexologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est aussi diplômée en histoire de l’art et en pédagogie de l’enseignement supérieur.

Paru en avril 2019, le livre de 300 pages est destiné à des lecteurs de 12 ans et plus. Il aborde la découverte de la sexualité à un jeune âge à l’aide de définitions de plus de 150 mots afin d’ouvrir à la discussion. L’autrice dédramatise également le sujet en donnant des exemples liés à l’actualité.

L’œuvre permet aux jeunes d’apprendre à se connaître, de comprendre le consentement et d’accéder à des informations fiables. La préface est d’ailleurs signée par le docteur Réjean Thomas, un médecin spécialisé en santé sexuelle et en prévention du VIH.

«Pour moi, c’est important que les ados qui sont confrontés à une panoplie de choix, puissent avoir quelque chose de fiable et qui a été vérifié», explique Mme Daguzan Bernier.

«Quand j’étais jeune, j’aurais aimé ça avoir un livre comme ça pour pouvoir me déstresser par rapport à pleins d’affaires.» – Myriam Daguzan Bernier

Le Web, qui gagne de plus en plus en popularité auprès des jeunes, est un endroit où on peut y retrouver de l’information vérifiée, ou au contraire, des conseils qui ne sont pas crédibles. Les fausses nouvelles, notamment, peuvent piéger les jeunes.

«À 15 ans, le cerveau est assez formé pour avoir des réflexions. [Les adolescents] voient des choses comme la pornographie à un très jeune âge. Ils n’ont pas nécessairement les moyens de tout savoir. Aussi bien leur dire la vérité et leur dire les vraies affaires», mentionne l’autrice.

Tout nu! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité! est disponible dans la plupart des librairies.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.