Rosemont
13:28 19 mars 2021 | mise à jour le: 19 mars 2021 à 13:28 temps de lecture: 3 minutes

Des défis pour partager ou se départir de son auto

Des défis pour partager ou se départir de son auto
Photo: Zoé Magalhaès / Métro MédiaLes défis «Partage une auto» ont pour but de favoriser l’autopartage.

Pour pousser plus loin les réflexions autour de la place de la voiture, le collectif Solon lance les défis «Partage une auto» et «Composte ton char». Le but: inciter les résidents de la Petite-Patrie à se détourner de l’auto solo.

Le projet lancé en collaboration avec le Centre d’étude en responsabilité sociale et écocitoyenneté (CÉRSÉ) et le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) se décline en fait en quatre défis différents.

Pour les trois premiers, regroupés sous la catégorie «Partage une auto», le principe est simple. Les familles participantes mettent leur voiture à disposition d’une ou plusieurs autres familles le temps du défi.

«L’idée c’est d’amener les gens à changer leur conception de l’auto tout en recréant du lien social», explique la chargée de la communication participative et du soutien aux projets chez Solon, Magalie Paquet.

«On a tendance à voir la voiture plus comme un bien individuel que collectif alors qu’on pourrait partager plus. En Amérique du Nord, les autos restent stationnées 95 % du temps», ajoute-t-elle.

Après avoir été sélectionnés, les participants seront accompagnés par deux professionnels de Solon et du CÉRSÉ spécialisés dans le partage de véhicules.

«Plusieurs rencontres et animations sont prévues au fil des défis. Ça sera l’occasion d’ouvrir la réflexion sur les possibles freins à l’autopartage et sur la manière de changer nos habitudes», précise Maude Ménard-Chicoine, chargée de mobilisation à Solon.

Afin d’encourager la mobilité active et l’usage des transports en commun, les familles sélectionnées se verront offrir «paquet de départ». Celui-ci inclut notamment la révision de vélos, ainsi qu’un abonnement BIXI et des billets STM.

Adieu l’auto

Le quatrième défi proposé, «Composte ton char», va encore plus loin. Il s’adresse aux personnes qui souhaitent se départir de leur véhicule pour reconvertir leur abri temporaire en serre d’agriculture urbaine.

Alors que les autres défis ne durent que quelques semaines, celui-ci durera du 26 avril jusqu’en décembre. Les cinq familles sélectionnées seront accompagnées par AU/LAB qui se chargera en grande partie de la construction de la serre.

«Convertir un abri tempo en serre, c’est une manière d’utiliser autrement l’espace habituellement réservé à l’auto, souligne Mme Paquet. Et puis, délaisser la voiture c’est souvent un soulagement, une charge mentale en moins.»

En plus des avantages offerts dans le «paquet de départ», les participants de «Composte ton char» recevront aussi un abonnement à Communauto.

Les inscriptions aux quatre défis auront cours jusqu’au 11 avril sur partageuneauto.org. Pour chaque défi «Partage une auto», une famille remportera un prix de 500 $ de bons d’achat valables dans plusieurs commerces locaux.

LocoMotion

Solon est aussi à l’origine de la plateforme LocoMotion qui permet de partager sa voiture ou d’en emprunter une dans les arrondissements de Rosemont–La Petite-Patrie et Ahuntsic-Cartierville.

L’initiative lancée en 2018, a connu un véritable succès, ce qui a permis à l’organisme de créer une application mobile au printemps 2020.

Articles similaires