Lachine & Dorval

Écoulement suspect à Montréal-Trudeau

Écoulement suspect à Montréal-Trudeau
Photo: Gracieuseté – FacebookLe liquide en cours d’analyse sortait d’un tuyau donnant sur un ravin le long du chemin Saint-François.

Des vérifications sont en cours à la suite d’un bris de conduite aux abords du chemin Saint-François, qui longe le terrain de l’aéroport Montréal-Trudeau. Un liquide blanchâtre a été observé dans un ravin.

Des internautes affirment avoir été contactés par le ministère de l’Environnement après avoir partagé des photos sur les réseaux sociaux. Une conduite aurait été perforée en marge de travaux effectués par Aéroports de Montréal (ADM).

Le 23 mai, une plainte concernant l’incident a été transférée à la Ville de Montréal. Pour l’heure, la nature du liquide est encore inconnue.

«Un échantillonnage à la sortie de la conduite de drainage où il y avait écoulement blanchâtre a été réalisé le 24 mai, a fait savoir la relationniste à la ville-centre, Camille Bégin. Nous sommes dans l’attente des résultats d’analyses.»

On ignore pour l’instant si l’administration de l’aéroport, qui a été avisé par téléphone et rencontré, sera sanctionnée.

Mesures
ADM soutient qu’il n’y a eu aucun déversement. «Il s’agit plutôt d’eau de pluie qui a ruisselé jusqu’au fossé», affirme le président-directeur général, Philippe Rainville, dans un communiqué.

L’eau de pluie proviendrait de «la fondation construite avec du béton recyclé sur le site», selon lui.

«Des travaux ont rapidement été effectués pour creuser une tranchée, une membrane a été installée et l’eau qui avait ruisselé a été pompée», précise M. Rainville.

Des bassins de décantation en amont ont aussi été ajoutés, une inspection par caméra a été effectuée, en plus de l’installation de ballots de foin, ainsi qu’un nettoyage des conduites. Celle perforée sera remplacée dans les prochains jours.

Un expert a été mandaté pour évaluer les mesures qui devront être mises en place de façon permanente durant les travaux pour éviter de nouvelles fuites.