Saint-Laurent

Diminuer son empreinte écologique

Diminuer son empreinte écologique
Photo: Nouvelles Saint-Laurent News – Laurent LavoieVertcité proposera aux écoles participantes de planter des arbres sur leur site.

Comme chaque année depuis 15 ans, les établissements primaires de Saint-Laurent seront sensibilisés en septembre à la cause environnementale, en marge du programme «Mon école écolo».

Les élèves des 2e et 3e cycles des écoles inscrites participeront au défi Mission GES (gaz à effet de serre). Ils seront incités à poser certaines actions pour diminuer leur propre production, par exemple marcher pour se déplacer plutôt que d’utiliser en auto.

«Le jeune va devoir cocher une grille» qui va définir leur économie de pollution, explique la chargée de projet à VertCité, Stéphanie Pellerin.

Divers ateliers décortiquant le rôle de ces gaz dans les changements climatiques seront aussi présentés aux élèves.

Il est «fondamental» d’éduquer les jeunes par rapport à leur responsabilité environnementale, croit le directeur de l’organisme, Guy Déziel, qui met en lumière un effet «multiplicateur».

«Les jeunes, lorsqu’ils reviennent à la maison, ils en parlent à leurs parents et à leurs amis», explique-t-il.

L’organisme pourra utiliser jusqu’à 30 000$ de l’arrondissement, selon le nombre d’écoles participantes, pour les deux années à venir, pour notamment créer des carnets d’informations et le visuel du programme, et déployer des animateurs au sein des écoles.  

Popularité
Pour sa quatorzième édition, sept écoles de Saint-Laurent s’étaient inscrites au programme «Mon école écolo». Des ateliers sur la gestion des matières résiduelles étaient offerts.

Près de 2 500 élèves ont été touchés par l’initiative, selon le dernier bilan de la gestion des matières résiduelles.

Pas moins de 51 bacs de recyclages et de matières organiques ont été commandés par les écoles.