Saint-Laurent
11:51 16 mars 2020 | mise à jour le: 16 mars 2020 à 11:51 temps de lecture: 3 minutes

Le compostage fait sa place au cégep de Saint-Laurent

Le compostage fait sa place au cégep de Saint-Laurent
Photo: Métro Média - Laurent LavoieDavid Blanchard et ses collègues ont consacré les trois derniers mois à la mise sur pied du projet, avec l’appui de la direction.

Les étudiants et le personnel du cégep de Saint-Laurent pourront bientôt composter leurs déchets à la cafétéria. L’initiative est en réponse à une demande grandissante des dernières années.

Au total, cinq îlots dédiés au recyclage comporteront des espaces pour composter les restants de tables, tout comme le papier et le carton souillé. Chaque jour, les résidus seront disposés à l’extérieur dans huit larges bacs bruns de 360 litres.

«Pour l’instant, c’est l’hiver, ça risque de bien marcher. On a hâte de voir cet été s’il va y avoir des problèmes d’odeur et de vermine», souligne David Blanchard, coordonnateur de projet au service des ressources matérielles.

Le cégep avait songé à installer les bacs dans un endroit réfrigéré pour déchets dans la cuisine de la cafétéria, mais l’espace s’est avéré insuffisant.

Une attention particulière sera accordée à la propreté des îlots. «En plus d’être un édifice public, on est gouvernemental, donc on se doit d’être au top de la salubrité», soutient M. Blanchard.

L’initiative étant une collaboration avec l’arrondissement Saint-Laurent, c’est l’administration locale qui assurera la collecte des matières résiduelles.

Sensibilisation

Pendant la première semaine de mise en place des nouvelles poubelles de compostage, une brigade verte veillera à informer les usagers de la cafétéria.

Le cégep envisage d’étendre la collecte des matières résiduelles dans d’autres aires communes sur son campus.

«Nous ferons un bilan cet automne. On va sûrement faire des améliorations et des modifications», explique M. Blanchard.

Pour inciter la communauté à bien trier ses déchets, de nouveaux îlots, sans composte pour l’instant, feront aussi leur apparition graduellement dans les corridors. «C’est dans le but éventuel d’enlever toutes les petites poubelles dans les bureaux et les classes», dit-il.

Par ailleurs, le compostage est déjà une pratique connue au cégep puisque les résidus de la cuisine et des deux cafés étudiants étaient collectés pour un usage dans les jardins à l’arrière de l’établissement de la rue Sainte-Croix.

D’autres milieux scolaires comme le collège André-Grasset dans Ahuntsic, l’Université Concordia et l’École de technologie supérieure s’adonnent déjà à la collecte des matières résiduelles.

6 500

Le budget total pour la mise en place des îlots, l’achat des bacs et des sacs pour la prochaine année est d’environ 6 500$.

Saviez-vous que…

L’ensemble du recyclage sur le campus du cégep de Saint-Laurent est quotidiennement trié par des personnes provenant du Centre de réadaptation de l’ouest de Montréal (CROM), qui offre des services spécialisés pour l’intégration des personnes ayant des déficiences intellectuelles. Ce programme est chapeauté par le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. Les canettes s’étant retrouvées au recyclage servent à financer leurs activités.

Articles similaires