Saint-Laurent
10:00 4 mai 2020 | mise à jour le: 3 mai 2020 à 20:38 temps de lecture: 2 minutes

Départ à la Maison des familles de Saint-Laurent

Départ à la Maison des familles de Saint-Laurent
Photo: Métro Média - Archives

La direction générale de la Maison des familles de Saint-Laurent changera de visage. Avec le sentiment du devoir accompli, Marie-Agnès Lebreton quittera son poste au début du mois de mai.

Lors de son arrivée en 2017, les finances et les services cliniques de l’organisme étaient dans une situation précaire, se rappelle Mme Lebreton, mais la Maison des familles est aujourd’hui en bonne santé.

Il s’agit d’ailleurs de la plus grande fierté qu’elle tire de son passage.

Elle est marquée aujourd’hui par l’importance de répondre aux besoins des citoyens de Saint-Laurent.

«Une maison des familles pour plus de 100 000 de population, ce n’est pas que ce n’est pas beaucoup, mais il faut vraiment qu’elle soit financée adéquatement», dit Mme Lebreton. En novembre dernier, les organismes en petite enfance ont sonné l’alarme à ce sujet auprès du gouvernement et des bailleurs de fonds, les intervenants étant à bout de souffle.

Marie-Agnès Lebreton demeurera dans le même domaine. Elle ira rejoindre la Maison des Familles Chemin du Roi, à Trois-Rivières.

Elle travaille depuis 25 ans avec les communautés culturelles, dont 16 ans dans l’arrondissement Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce.

La remplaçante de Mme Lebreton sera connue prochainement.

Si elle est déçue ne pas pouvoir célébrer son départ en bonne et due forme avec ses collègues en raison du confinement, Marie-Agnès Lebreton gardera un bon souvenir de l’arrondissement laurentien.

«C’est sûr que c’est un petit pincement. On s’attache aux familles.» — Marie-Agnès Lebreton, directrice générale sortante de la Maison des familles

Articles similaires